"Une leçon mais pas une catastrophe" pour Herbin


Robert Herbin, ici dans les tribunes du Stade Geoffroy-Guichard.
Robert Herbin, ici dans les tribunes du Stade Geoffroy-Guichard.

Dans les colonnes du Progrès, Robert Herbin a livré son analyse de la large défaite concédée par l'ASSE sur la pelouse du Paris Saint-Germain (4-0, analyse et notes), vendredi soir en marge de la 5ème journée de Ligue 1. Pour l'ancien entraîneur du club ligérien, les Verts ont purement et simplement pris une leçon de football dans la Capitale. Selon lui, ce lourd revers doit entraîner une réaction du groupe lors des prochaines échéances.

"L'ASSE a pris une bonne leçon de football. Cela avait globalement bien commencé entre deux équipes qui se montraient plutôt prudentes. Puis, les choses se sont décantées. Les Parisiens ont affiché un niveau de jeu très positif, très efficace alors que Mbappé et Neymar ne jouaient pas. La première mi-temps des Stéphanois a été convenable dans la mesure où les Parisiens jouaient avec une certaine retenue. Lorsqu'ils sont passés à la vitesse supérieure, lorsqu'ils ont voulu marquer leur supériorité, les Verts ont été dépassés, déstabilisés, déboussolés. Peut-être pensaient-ils que cela allait continuer à bien se passer dans la mesure où ils avaient bien résisté jusque-là. Je n'ai pas été surpris par la réaction du PSG. Je l'attendais. À partir de ce moment-là, les Verts n'ont plus rien montré", a-t-il expliqué dans le quotidien régional, et de poursuivre : "Cette lourde défaite doit amener une réaction. J'imagine que les joueurs se sentent humiliés et ont la volonté d'effacer ce revers au plus vite. On peut se poser des questions sur le début de saison de l'ASSE, sur son match au Parc. Les Verts ont pris une leçon mais ce n'est pas non plus une catastrophe car on doit tenir compte de la qualité de l'adversaire."

Réagissez à l'article ""Une leçon mais pas une catastrophe" pour Herbin"