ASSE

B.Caïazzo pousse un gros coup de gueule sur le cas Neyou

Commentaire(s)

Yvan Neyou a impressionné pour sa première sous le maillot vert en match officiel, vendredi dernier en finale de la Coupe de France (défaite 1-0 face au PSG). Quelques semaines plus tôt, l'arrivée dans le Forez du jeune milieu de terrain (23 ans) n'avait pas enchanté tout le monde, certains pointant du doigt le fait que l'agent de l'ancien pensionnaire de la réserve du Sporting Braga soit le gendre de Claude Puel. Mais d'après Bernard Caïazzo, le transfert de Neyou à l'ASSE ne doit qu'à son talent et les doutes qu'il a fait émerger sont orchestrés par les détracteurs du club. "Je me suis renseigné. Pour l’arrivée de Neyou, il y a eu zéro commission d’agent de donnée", précise le président du conseil de surveillance de l'ASSE, dans une interview à But. "Mais quand on voit la deuxième mi-temps du joueur, je dis 'Bravo Claude Puel'. On peut même payer des commissions s’il a d’autres joueurs à faire venir !"

Caïazzo va plus loin et soupçonne son ancien directeur sportif, David Wantier, d'être à l'origine de cette campagne de dénigrement. "Il y a des gens qui défendent le parcours de David Wantier. Ce sont ces gens-là qui critiquent Moulin, Perrin, dans l’unique but de faire du tort à Claude Puel", analyse-t-il. "Ces gens-là, moi je dis aux supporters stéphanois qu’ils devraient les boycotter."