Caïazzo compte modifier son approche du mercato

Bernard Caïazzo, le dirigeant ligérien
Bernard Caïazzo, le dirigeant ligérien

S'il a une nouvelle fois confirmé Christophe Galtier dans ses fonctions, après la lourde défaite concédée face à Marseille (4-0), le coprésident stéphanois Bernard Caïazzo ne souhaite pas pour autant s'enfermer dans l'immobilisme. Alors que les ambitions européennes des Verts sont mises à mal par leurs derniers résultats, le Forézien voit plus loin, et se focalise déjà sur le prochain mercato : "Il faut revoir notre méthode. Saint-Étienne doit comprendre qu’il faut évoluer à tous les niveaux" indique-t-il, dans les colonnes de France Football. "Il nous manque un ou deux talents offensifs. Nous ne recrutons que des milieux défensifs, que nous avons peut-être dans notre centre de formation. On ferait mieux de mettre nos moyens dans des joueurs plus offensifs. On va changer de braquet, dans notre organisation et nos effectifs."

Pour Caïazzo, l'objectif d'accueillir un nouvel actionnaire est également au programme : "On a constitué notre dossier. Un investisseur minoritaire français ou étranger devrait nous permettre de franchir une étape." Prêt à céder 20% à 25% des parts du club (ce qui pourrait rapporter près de 25 M€ à l'ASSE), le dirigeant garde toutefois son propre cap, avec l'intention de s'inspirer de certains modèles pour le recrutement : "Être proactif, c’est voir dix fois un joueur avant de l’engager. La passivité, c’est d’en prendre un sur proposition de son agent. Ça n’est pas la bonne méthode, et l’ASSE a beaucoup fonctionné comme ça" relève-t-il. "On va prendre Ilan (ancien joueur passé par Saint-Etienne, 2006/10, ndlr) comme recruteur et toute une équipe pour couvrir davantage de pays, dont le Portugal. Nice et Guingamp y ont recruté des joueurs très intéressants comme Dalbert, Seri ou Marçal."


Réagissez à l'article "Caïazzo compte modifier son approche du mercato"