ASSE

Caïazzo et les Verts recherchent activement un investisseur

Caïazzo et Romeyer ouvrent la porte à un nouvel investisseur

"Toulouse nous a enlevé Delort pour au moins 7 millions d’euros..." Le constat de Bernard Caïazzo dans les colonnes du Progrès est amer : "l’ASSE est le seul grand club 100 % français" et la lutte financière se complique pour les Verts : "on ne peut pas continuer ainsi sans risque de régresser." Le président a donc trouvé une solution après concertation : "on va s’appuyer sur une banque d’affaires pour trouver un investisseur. On a un potentiel d’amélioration dans la formation, le recrutement où il faut une demi-douzaine de personnes, pas deux."

"L’objectif est de trouver un investisseur minoritaire" a appuyé Caïazzo qui ne limitera pas ses recherches à l'Hexagone : "il peut être français, mais on sait que nous sommes à l’heure de la mondialisation. Nous travaillons dans cette direction sans urgence mais avec conviction. Nous avons la volonté de passer à l’action dans un ou deux ans." Le co-président stéphanois compte observer l'exemple de son voisin pour monter le projet ligérien : "l'OL est détenu à 20 % par des investisseurs chinois, et ce n’est sans doute qu’un début."

Catégorie :  ASSE
Articles associés


réagissez a cette article
infos suivante & précédente

scan infos ASSE

1 2 3 4 5