ASSE

Ces chantiers qui attendent Puel !

Commentaire(s)

L'Association Sportive de Saint-Etienne n'est pas dans une forme athlétique en ce début de saison en Conforama Ligue 1. Les verts peines à se hisser en haut de tableau. Cela a sans doute contribué à la nomination de Claude Puel à la tête de l'équipe Vendredi dernier. Le technicien français bien le championnat français, un championnat aussi spectaculaire que bet777.be, pour avoir entraîné les années antérieures Monaco, l'OGC Noce et l'Olympique Lyonnais. Arrivé dans le but de relever l'équipe, Claude Puel a réussi son premier match face à l'adversaire redouté ; l'OL. Mais malgré cette victoire, il est clair que le plus dur reste à venir. Quelles sont donc les chantiers qui attendent Puel ?

Le technicien français Claude Puel a pris les rênes de Saint-Etienne Vendredi dernier en remplacement à Jean-Louis Gasset. Ce dernier qui a réalisé de belles choses avec le club stéphanois. Il faut noter que la saison dernière, l'Association Sportive de Saint-Etienne a terminé à la 4è place de l'élite française 66 points donnant ainsi une place à l'UEFA Europa League. La saison avant celle-là soit la saison 2017-2018, Saint-Etienne a terminé 7è avec 55 points toujours sous la houlette de Jean-Louis Gasset. Entre ces deux saisons, on note une nette progression de Saint-Etienne. Une progression qui devrait inspirer Claude Puel qui doit faire mieux cette saison et viser la Champions League.

Les chantiers en Défense de Claude Puel !

Les Stéphanois ont bien débuté la saison par une victoire face à Dijon 2-1. Mais il est a préciser que Saint-Etienne a connu deux défaites lourdes mettant en doute la qualité de la défense. Une défaite 3-0 au stade Pierre-Mauroy de Lille à la 3è journée. Il y a également cette défaite 4-1 à la 6è journée face à Angers au stade Raymond Kopa. Cette défaite a sûrement salé l'addition pour

Ghislain Printant qui s'est poussée à la sortie. La muraille défensive de Saint-Etienne est loin d'être solide. D'une défense à 4, Claude Puel est passé à trois défenseurs axiaux. Le capitaine Loïc Perrin conserve sa place ainsi que Timothée Kolodziejczak. William Sabali fait son entrée dans ce trio axial.

Un bon milieu et une attaque mal exploités ?

L'Association Sportive de Saint-Etienne a fait un bon mercato estival avec notamment l'arrivée de l'international français Yohan Cabaye ou encore de l'Algérien Riyad Bouddebouz. Il y a d'autres arrivées comme Denis Bouanga, Jean-Eudes Aholou, Miguel Trauco et bien d'autres. Une armada offensive à laquelle s'ajoute Yann M'villa. Une équipe avec assez de bons joueurs qui méritent d'être valorisés.

Un changement de système de jeu ?

Sous les ordres de Ghislain Printant, la formation stéphanoise évoluait dans un système 4-2-3-1. Un système avec une bonne base arrière et un milieu densifié sans pour autant avoir un appui puissant en pointe. Mais ce système a tout de même permis de remporter plusieurs matchs contre Dijon et contre le Nîmes Olympique. Ce système a également ramené des points des matchs nuls face à Brest et Toulouse. Mais depuis l'arrivée de Claude Puel, le système de jeu a changé. Contre Lyon à la 9è journée, Saint-Etienne a aligné un 3-4-1-2 avec Riyad Bouddebouz en meneur de jeu derrière Charles Abi et Loïs Donny. Un système d'essai qui a marché pour une première de Puel sur le banc stéphanois. Un trio axial et un milieu également en ligne avec 4 joueurs. L'avantage de ce système est que Saint-Etienne a gardé sa cage inviolée.

Claude Puel aura besoin de trois à cinq rencontres pour definir un style et un système de jeu à la Loire. Après ce début en fanfares, les joueurs retrouvent un peu de confiance et de la motivation à avancer.

La Ligue 1 Conforama, championnat de première division de football de France n'est qu'à la 9è journée. Et comme d'habitude, le début de championnat n'est chose facile pour certains clubs. L'ASSE n'est pas dans ses beaux jours mais il faut préciser qu'elle aura le temps nécessaire pour remonter la pente. L'arrivée de Claude Puel est une bénédiction car ce dernier a sorti de bons résultats lors de son passage à Lyon et à Leicester. Saint-Etienne peut donc rêver grand avec ce manager d'expérience qui saura réaliser mieux que Jean-Louis Gasset qui a réalisé de belles choses avec le club.