Comment Beric a bloqué le mercato des Verts


Salibur n'était pas le premier choix stéphanois
Salibur n'était pas le premier choix stéphanois

Il s'en est fallu de peu. Quelques heures plus tard, et Jean-Louis Gasset n'accueillait pas l'ailier supplémentaire qu'il a espéré durant tout le mercato. Finalement, Yannis Salibur est venu parapher un contrat dans le cadre d'un prêt avec option d'achat depuis Guingamp... mais le joueur de 27 ans n'était pas la priorité des recruteurs stéphanois. D'après L'Equipe, Saint-Etienne rêvait d'un dribbleur, d'un dynamiteur... et avait fini par convaincre Yannick Bolasie.

L'ailier martyrise les défense anglaises depuis maintenant dix années, par des dribbles chaloupés toujours plus imprévisibles. Cela étant, le rendement du joueur de 29 ans est tout aussi imprévisible. L'ASSE voulait tout de même tenter le coup. Son club, Everton, n'aurait pas fait de vagues pour le vendre. Cela étant, les dirigeants ligériens avaient une obligation à remplir pour recruter l'international congolais : vendre un élément. Robert Beric était le premier sur la liste, mais le buteur slovène est toujours dans la Loire... Les Verts ont donc vu Bolasie signer à Aston Villa. Et ont conclu le dossier Salibur.

Réagissez à l'article "Comment Beric a bloqué le mercato des Verts"