Frédéric Paquet prédit un grand avenir à la MLS

Commentaire(s)
Frédéric Paquet, le directeur général de l'AS Saint-Etienne.
Frédéric Paquet, le directeur général de l'AS Saint-Etienne.

Encore méconnue en Europe et regardée avec une certaine condescendance, la Major League Soccer deviendra, à l'avenir, un championnat majeur. Pour Frédéric Paquet, le directeur général de l'AS Saint-Etienne, cela ne fait aucun doute : "Je suis ce championnat depuis plus de dix ans. Les franchises au départ valaient 10 millions de dollars. Aujourd'hui, elles en valent 150. J'ai vu aussi le football se développer dans les petites académies. Chaque franchise à la sienne. Tout s'est accéléré à une vitesse phénoménale. (...) Peut-être que cela prendre encore une petite dizaine d'années, mais pour moi, il est clair que la MLS sera la prochaine ligue de foot très importante dans le monde. Il n'y a pas de doute. Ils auront les moyens d'avoir les meilleurs joueurs", a-t-il expliqué à nos confrères du Progrès.

Amoureux des États-Unis, le dirigeant stéphanois a été également séduit par le mode de fonctionnement de la ligue nord-américaine, beaucoup plus juste et plus pérenne selon ses dires : "Leur système est plus pérenne. J'ai pas mal voyagé pour voir comment le sport était organisé. La notion de sport professionnel aux Etats-Unis est plus pertinente. Tout simplement parce que la Ligue appartient au club. Ceux-ci sont réunis par un intérêt commun. Il n'y a donc pas de lutte de pouvoir. Leur priorité c'est que la Ligue soit forte. Si elle l'est, alors tous les clubs sont forts. Le système européen qui ne changera pas, est conçu différemment. Il y a une accumulation d'intérêts individuels. Chacun tire un peu dans son sens. A l'arrivée, pour moi, c'est moins performant."

Commentaire(s)