Galtier exprime d'énormes regrets concernant le recrutement

Galtier n'a pas réussi que des bons coups lors du mercato
Galtier n'a pas réussi que des bons coups lors du mercato

"L’un des gros problèmes du club – j’espère qu’il va y remédier –, c’est le recrutement." Dans un entretien qui paraîtra ce mercredi dans France Football, Christophe Galtier a évoqué les raisons de son départ... Le recrutement des Verts a joué dans sa décision : "je n’incrimine personne, mais tu ne peux pas, pendant quatre-cinq ans, être au four et au moulin, te coucher à pas d’heure avec Stéphane Teissier (ex-directeur général de l’ASSE) pour monter des effectifs." Entre championnat, Ligue Europa, coupes nationales, l'entraîneur n'en voyait plus le bout : "tu démarres ta saison fin juillet, avec des matches hyper importants qui, selon que tu accèdes aux poules ou non, te permettent de faire ton mercato d’été… ou pas – c’est aussi ça, les moyens de Saint-Étienne."

"Il aurait fallu qu’on soit aussi bons dans le recrutement que dans le jeu, a ajouté l'ancien Stéphanois. On ne peut pas dire que ç’a été une grande réussite ces derniers temps. Je ne dis pas qu’on m’a imposé des joueurs que je ne voulais pas, je dis simplement qu’il y a la réalité de ce qu’est le joueur au moment où tu le veux." Selnaes et Söderlund ont servi d'exemples à Galtier, mais le plus frappant reste Saivet : "Henri, on l’avait perdu de vue.On est restés sur ce qu’il avait fait contre nous avec Bordeaux. Mais le Henri de Bordeaux et le Henri de l’Angleterre, ce n’était plus le même. C’est un exemple. Il y en a d’autres." Il faut donc que les joueurs soient mieux ciblés pour que les Verts puissent aller plus haut : "la progression du club, elle n’est pas sur un plan budgétaire, elle est sur la qualité de la cellule de recrutement et sur l’évolution de la qualité de sa formation, de son recrutement des jeunes. Quand tu n’as pas de moyens, il faut réduire au maximum les échecs."


Réagissez à l'article "Galtier exprime d'énormes regrets concernant le recrutement"