Gasset console Ruffier et s'inquiète pour Debuchy


Gasset s'inquiète pour Debuchy
Gasset s'inquiète pour Debuchy

"Nous avons frappé le poteau, marqué deux buts et en plus on a retrouvé notre public, c'est une belle soirée." Le résumé de la soirée pour Jean-Louis Gasset après la victoire de l'ASSE contre Caen (2-1) semble parfait, mais il existe un "point noir, la blessure de Mathieu Debuchy, c'est le poste où nous sommes le moins nombreux. Il était programmé de le faire tourner à Toulouse, pour qu'il puisse jouer contre Monaco. Mais c'est désormais incertain." Le latéral revenait tout juste de blessure, il a dû sortir... En revanche, du côté des entrées, celles de Loïs Diony et Arnaud Nordin ont beaucoup apporté. "Elles ont été très bonnes. Il faut des ailiers qui dynamitent le jeu. Loïs a failli marquer deux buts. Arnaud a tout réussi, il est en train de franchir un cap, c'est pour ça qu'il est resté avec nous."

Une autre action a marqué la soirée, celle du but caennais... marqué par une erreur de Stéphane Ruffier. "Ce n'est rien, tranche le coach. Le nombre de fois où on lui a dit merci... Il a remercié ses partenaires à la fin d'avoir rattrapé une bourde comme celle-là. Pas besoin de lui remontrer les images, il sait. On a douté un petit peu car le jour où l'on fait des erreurs comme celle-là, ce qui est rarissime pour Ruff’, ça engage mal le match." Le technicien s'est au contraire félicité de la réaction de ses hommes : "ils n'ont pas été abattus, il fallait continuer à jouer et passer la vitesse supérieure. L'équipe mettait de la bonne volonté, on cherchait à jouer, on s'est procuré des situations. "

Réagissez à l'article "Gasset console Ruffier et s'inquiète pour Debuchy"