ASSE

L'avis de Puel concernant la finale de la Coupe de France

Commentaire(s)

Initialement prévue le 25 avril dernier, la finale de la Coupe de France entre le Paris Saint-Germain et l'AS Saint-Etienne n'a pu avoir lieu en raison de la pandémie mondiale qui touche la planète. Ces dernières semaines, l'hypothèse de disputer cette rencontre en août prochain, à huis clos, a été avancée, ce qui n'a pas été au goût de Roland Romeyer, lequel refuse catégoriquement qu'un tel match se joue sans spectateurs. Dans un entretien accordé à L'Equipe, Claude Puel a pris position sur le sujet.

"Il y a le coeur et la raison. Le coeur, c'est Roland qui parle. On est d'accord avec lui. Ça paraît impossible d'envisager un match de football ou Roland-Garros en étant privés de ces notions de spectacle, de partage et de communion. Après, comment on fait ? On est dans une situation où ce n'est pas seulement le sport qui est pénalisé. C'est la nation. On est obligés de porter des masques. On ne reconnaît plus nos voisins. On change de trottoir, on ne se fait plus la bise" a-t-il avancé, avant de poursuivre : "et on ne vit plus ? Non, il faut quand même avancer. Je ne suis pas d'accord quand on dit que le sport passe après tout le reste. Il n'y a pas de sous-métiers. Tous sont importants et tout le monde a le devoir d'apporter sa pierre à l'édifice pour remettre la nation en marche. On n'a donc pas le droit de laisser tomber la Coupe de France."