La Ville de St-Etienne allume Selnaes... puis s'excuse

Commentaire(s)

"C’est une toute petite ville avec peu de distractions. J’allais à l’entraînement, et je rentrais chez moi après l’entraînement. Le reste de le journée, j’étais seul dans mon appartement. Au bout de trois ans, vous vous dites que ça suffit. Vous voulez découvrir d’autres choses..." Dans une interview accordée à la presse norvégienne il y a quelques jours, Ole Selnaes a joué franc-jeu pour expliquer les raisons de son départ de l'ASSE vers le Chine, l'hiver dernier. Mais cette sortie médiatique de l'ex-milieu des Verts n'a pas plu dans le Forez. Sur Twitter, la Ville de Saint-Etienne a répondu à Selnaes en lui demandant pardon, de manière ironique évidemment. "Mille pardons Selnaes de ne pas avoir été une ville suffisamment grande et distrayante ! À Saint-Etienne les événements sont un peu plus évolués que ceux attendus par certains footballeurs comme la Biennale internationale Design ! Hâte de vous voir en Europa League et en Champions League..."

Un tweet pas forcément très bien reçu, y compris aux abords du Chaudron. Voyant le bad-buzz arriver, le community manager de la Ville a donc fait son mea-culpa quelques heures plus tard. "Nous vous présentons nos excuses pour le tweet sur le départ de Ole Selnaes. Il s’agissait d’une réaction à chaud et maladroite. Notre volonté de défendre notre ville est exacerbée et celle-ci a pu choquer certains d’entre-vous. Saint-Etienne aime le foot et son peuple vert."

Commentaire(s)