Mathieu Debuchy, un vrai guerrier


Mathieu Debuchy (ASSE) a serré les dents pour terminer la rencontre face au Stade de Reims.
Mathieu Debuchy (ASSE) a serré les dents pour terminer la rencontre face au Stade de Reims.

Avant la trêve internationale, les Verts de Saint-Etienne, en s'imposant face au Stade de Reims (2-0), ont porté leur série d'invincibilité à quatre matches (2 nuls, 2 victoires). Au cours de cette partie contre le promu champenois, Mathieu Debuchy a été sérieusement blessé au pied droit. Malgré une ouverture entre ses deux orteils et un tendon visible, le latéral droit de l'ASSE (33 ans, 8 matches en Ligue 1 cette saison, 2 buts inscrits et 2 passes décisives délivrées) a terminé la rencontre au courage. Il est revenu sur cet épisode dans les colonnes du Progrès.

À lire aussi : Debuchy et le rôle primordial de Gasset pour sa prolongation

"J’étais ouvert entre deux orteils. On voyait le tendon. Il fallait serrer les dents. Mais ce sont des matches où tu n’as pas envie de sortir parce qu’il faut aider l’équipe. Avec l’adrénaline, la douleur passe. C’est quand tu t’arrêtes qu’elle est plus vive. Après la rencontre, je suis parti à l’hôpital pour me faire recoudre. On m’a fait cinq points de suture", a-t-il expliqué au quotidien régional, et de conclure : "Depuis tout petit, j’ai toujours été comme ça. J’ai eu pas mal de gros bobos mais j’ai toujours fait en sorte de ne jamais lâcher, de revenir le plus rapidement possible. C’est dans mon caractère, c’est ce qui fait ma force."

Réagissez à l'article "Mathieu Debuchy, un vrai guerrier"