ASSE

On a retrouvé Rémy Cabella

Commentaire(s)
Rémy Cabella a livré un très bon match face au NO.
Rémy Cabella a livré un très bon match face au NO.

Plutôt discret depuis le début de la saison, Rémy Cabella a livré une excellente performance sur la pelouse de Nîmes ce vendredi soir (1-1). Jean-Louis Gasset avait donné les clefs du jeu à son milieu offensif, qui lui a donné raison.

En ouvrant le score à la 34e seconde de jeu face à Nîmes, Rémy Cabella a dû faire sourire quelques Montpelliérains, quelques dizaines de kilomètres plus à l'ouest. L'ancien du MHSC a surtout comblé les Verts et la suite de son match, très abouti malgré la déliquescence observée côté stéphanois au fil de la deuxième mi-temps, a beaucoup plu à Jean-Louis Gasset. L'entraîneur Forézien, qui avait tancé son joueur en conférence de presse au cours de la semaine, n'a pas manqué de saluer son excellente prestation sur la pelouse des Costières. "Je l’ai trouvé excellent, impliqué", a-t-il souligné après la rencontre. "Il a marqué et donné une ou deux belles passes, c'est comme ça qu'on veut le voir jouer."

Placé en soutien de Wahbi Khazri dans un 4-2-3-1 que l'on devrait fréquemment voir évoluer au cours des prochaines semaines, Cabella a effectivement livré l'un de ses meilleurs matchs de la saison. Très actif, il a toujours tenté de se montrer disponible entre les lignes adverses et l'arrière-garde nîmoise a eu beaucoup de mal à le contenir en première mi-temps, où ils se sont souvent trouvés avec l'attaquant tunisien. "Beaucoup de gens ont dit qu'on n'était pas compatibles", a réagi ce dernier après le match. "Mais ces gens-là ne comprennent rien au foot. Rémy, c'est un super joueur et ce soir, il l'a prouvé."

Une jolie feuille de stats

En seconde période, dominée par le NO, Cabella a su s'adapter et a profité des espaces dans l'entre-jeu pour opérer en contre. Là encore, le numéro 7 de l'ASSE a bien joué les coups et s'il a laissé Nordin gâcher une belle opportunité de faire le break juste après la pause (50ème), il s'est lui-même chargé de conclure une action initiée par Monnet-Paquet à la 71ème, mais sa frappe a été déviée in-extremis par Briançon.

Trouvé à 66 reprises par ses partenaires (seuls M'Vila et Kolodziejczak ont touché plus de ballons), il a disputé pas moins de 19 duels (record du match), n'a perdu qu'un ballon et converti la plupart de ses tentatives de passes (92% de réussite). Ces statistiques traduisent une prestation enfin digne de celles qu'il livraient lors de la formidable remontée des Verts opérée sur la deuxième partie de saison dernière. Il s'agira désormais de confirmer, peut-être dès mercredi, pour le compte des 16es de finale de la Coupe de la Ligue. En terrain connu, puisque ce sera encore à Nîmes...