ASSE

Pape Abou Cissé revient sur ses débuts dans "un grand club"

Commentaire(s)
Cissé devrait être aligné d'entrée demain contre Reims
Cissé devrait être aligné d'entrée demain contre Reims

Arrivé cet hiver à l'AS Saint-Étienne en provenance de l'Olympiakos en prêt avec une option d'achat à 12 millions d'euros, Pape Abou Cissé (25 ans) connaît des débuts en dents de scie dans le Forez. Dans un entretien au Progrès, le défenseur sénégalais est revenu sur ses premiers pas en Vert.

Impérial lors de ses deux premières sorties sous le maillot stéphanois face à Nantes et Metz, Pape Abou Cissé a vécu un troisième match beaucoup plus compliqué en coûtant la qualification à son équipe en Coupe de France face à Sochaux (1-0) à la suite d'une erreur de relance. Pas affecté, le joueur s'est expliqué. "Je n'ai pas d'excuse, même si ça peut arriver à n'importe quel joueur. C'est tombé sur moi, je l'assume. Il ne faut pas répéter ce genre d'erreurs car ça peut coûter cher et ça a coûté cher à l'équipe. J'ai eu le soutien de mes coéquipiers et du coach."

"Gagner en expérience avec l'ASSE"

Si cette bévue semble déjà oubliée, c'est que le défenseur sénégalais s'est forgé un mental d'acier et une solide expérience lors de son passage à l'Olympiakos, club où il estimait avoir fait le tour. "Après quatre ans en Grèce, où j'ai réalisé le doublé et joué la Ligue des champions, j'avais envie de voir autre chose. Intégrer la Ligue 1 était une belle chose pour moi, comme l'opportunité de découvrir autre chose, de gagner en expérience avec l'ASSE. C'est un grand club connu chez moi, au Sénégal, et ici en France." L'Hexagone est d'ailleurs un pays que le numéro 6 des Verts connaît bien depuis son passage à Ajaccio avec qui il a disputé 71 matchs de Ligue 2.

Surnommé "The Rock"

Sur l'île de beauté, le défenseur d'1m97 s'était forgé une petite réputation et trimballait déjà son surnom de "The Rock". "Depuis tout petit, mes potes disaient que j'étais dur comme une pierre. Ensuite, ils m'ont appelé Kher, ça veut dire pierre, la roche, en wolof, notre langue. J'ai grandi, j'ai repéré Dwayne Johnson (aussi appelé "The Rock") un catcheur et acteur qui me plaisait. Mes potes m'ont dit "maintenant, tu as ton homonyme, the Rock !" À l'Olympiakos, tout le monde m'appelait aussi comme ça" a t-il plaisanté dans les colonnes du Progrès. Reste maintenant à prouver qu'il pourra se montrer aussi solide que l'acteur. Début de réponse demain à 13h puisque Saint-Étienne (15ème) reçoit le Stade de Reims (13ème) à 13h à Geoffroy-Guichard.