ASSE

Printant : "On doit arriver à avoir une certaine solidité"

Commentaire(s)
Printant était frustré après le nul à domicile.
Printant était frustré après le nul à domicile.

L'ASSE a enchaîné un quatrième match sans victoire en Ligue 1 face à Toulouse (2-2, résumé et notes). Menés de deux buts, les Verts sont parvenus à revenir au score pour arracher un point, mais la frustration dominait à la fin du match, comme l'a révélé Ghislain Printant. "La frustration. En termes d’émotion, les gens ont été servi [...]. L’équipe a eu la force de ne pas lâcher et de revenir au score, même si on aurait pu être menés 3-0. Leur deuxième but nous a mis un coup sur la tête malgré nos 25 bonnes premières minutes, lors desquelles on a maintenu le TFC dans sa surface. Il fallait réussir à débloquer la situation, mais cela n’a pas été le cas. Il y a beaucoup de frustration."

Surtout, ce match a été marqué de l'empreinte de la VAR, utilisée maintes fois et dont les choix ont plusieurs fois fait débat. L'entraîneur stéphanois a évoqué ces situations. "La VAR a eu une grande importance. Elle a été décisive sur trois buts. Je ne commenterai pas les trois buts refusés. Je n’ai pas revu les images. La seule décision que j’ai du mal à comprendre c’est celle consécutive à la faute sur Yohan Cabaye, qui est beaucoup plus flagrante que celle que Timothée Kolodziejczak a commise. Je ne m’explique pas pourquoi on n’a pas demandé à l’arbitre d’aller visionner l’action. C’est la seule décision que l’on peut discuter". Actuellement 15ème au classement, le coach forézien veut poursuivre le travail pour inverser la tendance. "Il faut que l’on continue à travailler. Il faut insister sur l’état d’esprit que l’on a mis durant toute la rencontre. Après, on doit arriver à avoir une certaine solidité. Continuons à nous projeter aussi nombreux offensivement pour créer des décalages et avoir de la présence devant le but, chose que l’on a bien fait aujourd’hui". Jeudi, les Verts se lanceront en Europa League avec un déplacement en Belgique.