ASSE

Puel prend la défense de sa défense

Commentaire(s)

Claude Puel a gardé ses réflexes de milieu de terrain récupérateur et a tenté de préserver ses défenseurs, hier soir, après le match nul (2-2) concédé par son équipe sur la pelouse d'Oleksandriya. Alors qu'ils menaient 0-2 à moins de dix minutes du terme, l'entraîneur Stéphanois n'a pas souhaité accabler ses hommes, particulièrement en difficulté derrière. "On a réalisé un gros match face à un adversaire qui n’a jamais capitulé. Ne trouvant pas de solutions, ils nous ont pilonnés de chandelles et de dégagements dans notre surface. On prend deux buts sur des deuxièmes ballons et des situations sur lesquelles il est difficile de défendre. Ce sont des choses qui arrivent. On avait fait le nécessaire mais on n’a pas su, tous ensemble, préserver ce résultat", a analysé Puel. "Est-ce qu’on aurait pu éviter un tel scénario ? Je n’en sais rien. Ce n’est pas une question de tactique, ni de mauvais placement. Ça ricoche, ça retombe. Il y a une superbe reprise et ça fait but. Quel que soit le joueur qui commet l'erreur, la conséquence est la même."

Malgré ces deux points de perdus, le coach des Verts reste optimiste. "On est encore vivants. On devra gagner le prochain match chez nous (le 28 novembre contre La Gantoise, ndlr) pour aller jouer une finale à Wolfsburg", a-t-il résumé. "Je pense qu’on peut le faire et atteindre les 16e de finale. Si on y arrive, ce sera dans la difficulté."