Rocheteau monte au créneau et défend Garcia !

Dominique Rocheteau apporte son soutien à son entraîneur.
Dominique Rocheteau apporte son soutien à son entraîneur.

Oscar Garcia, ciblé par des critiques émanant de son propre vestiaire et à qui la presse prête l'intention de partir en cours de saison, reçoit aujourd'hui le soutien de sa direction, par la voix de Dominique Rocheteau.

Nommé directeur sportif au début de l’été dernier et du « nouveau cycle » promis par ses présidents Roland Romeyer et Bernard Caïazzo, avec le départ de Christophe Galtier et l'arrivée d'Oscar Garcia, Dominique Rocheteau se retrouve en première ligne pour expliquer le mauvais début de saison des Verts, ponctué par une gifle dans le derby, dimanche.

Parallèlement aux résultats sportifs en berne, celui que le Chaudron avait surnommé « l’ange Vert » se retrouve à gérer un début de fissure entre Garcia et ses joueurs, afin d’éviter qu’il ne fasse éclater une crise interne à l’ASSE. Hier, L’Equipe émettait même l’hypothèse d’une démission de l’entraîneur espagnol avant la fin de la saison. « Il aurait pu le faire. Mais non », rétorque Rocheteau dans les colonnes du journal, ce matin. « Je l’ai vu ce matin (hier). Il ne se trouve pas dans cette démarche. Oscar a été un grand joueur au Barça (1994-1999) et, donc, un compétiteur. Il est très déçu, comme tous les Stéphanois. »

L’ancien numéro 7 Stéphanois assure que « la direction est derrière lui (…) On lui fait confiance », mais n’occulte pas les reproches faits à Garcia, entendus par la porte du vestiaire. « La majorité (des joueurs) adhère à sa manière d’entraîner. C’est facile pour certains d’entre eux de dire que ses séances sont rythmées, qu’ils ont retrouvé la joie de s’entraîner, et puis de dire tout d’un coup le contraire après le derby », fustige Rocheteau, que les propos de Florentin Pogba pendant l’interruption du match de dimanche, par exemple, n’ont pas dérangé. « Des joueurs mécontents et des caméras, il y en a maintenant partout (…) C’est une réflexion d’un joueur pendant un match. Franchement, ça me passe à côté. » Et le dirigeant Stéphanois de conclure : « Le propre des grands clubs, c'est de rebondir. Et Saint-Etienne est un grand club. »


Réagissez à l'article "Rocheteau monte au créneau et défend Garcia !"