Romeyer veut secouer les joueurs !

L'attitude de certains joueurs déplaît à Romeyer...
L'attitude de certains joueurs déplaît à Romeyer...

Moins d'une semaine après la lourde défaite concédée devant Lyon, Roland Romeyer désigne les coupables de la dégénérescence de l'équipe stéphanoise. Loin d'accabler l'entraîneur Oscar Garcia, il prend les joueurs comme principaux responsables de l'automne désastreux traversé par l'ASSE.

La claque reçue dans le derby (0-5) n’a peut-être pas suffi ; les Verts ont besoin d’un électrochoc. Leurs supporters ont tenté d’en provoquer un, à leur manière, mardi, en installant sur les grillages de L’Etrat une banderole où était écrit « Une humiliation historique, vous n'avez aucune fierté. Des dirigeants aux joueurs, allez vous faire enc*ler ». Des propos condamnés par Roland Romeyer, qui concède toutefois que ses joueurs ont besoin d’être secoués. « J’ai vu des comportements individualistes », déplore le président du directoire de l’ASSE, dans les colonnes du Progrès. « On va revoir la discipline, les règles de vie. Finis les téléphones, les casques, on vient à l’entraînement pour travailler. J’ai expliqué cela au coach. »

Oscar Garcia n'est pas en danger

Le coach, justement, fait l’objet de quelques interrogations depuis le début de la semaine. Nos confrères de L’Equipe ont d’abord émis l’hypothèse d’une démission d’Oscar Garcia en cours de saison. Puis, le directeur sportif Dominique Rocheteau a rapidement apporté son soutien à l’entraîneur Catalan, sous contrat jusqu’en 2019. En affirmant qu’il n’est « pas du tout menacé », Romeyer va dans le même sens. « Il vient d’arriver, on entame un nouveau cycle et il doit prendre la mesure de l’environnement (…) On a le même nombre de points que l’an dernier (18 après 12 journées, ndlr). On discute beaucoup et avec Oscar, on va relever le défi. »

Un optimisme renforcé par le bon début de saison des Verts, vainqueurs des trois premières journées de championnat (Nice, Caen, Amiens) avant de chuter sur la pelouse du Parc des Princes (3-0). « Ce qu’on a réalisé jusqu’au match à Paris, on peut le refaire », assure Romeyer, avant d'en remettre une couche sur son groupe. « On a vu en août un groupe enthousiaste, discipliné, rigoureux et convaincu par ce que demandait Oscar Garcia. On s’est peut-être vu trop beau. Quand on signe à l’ASSE, on a l’obligation de s’approprier les valeurs du club. » Les joueurs sont prévenus !


Réagissez à l'article "Romeyer veut secouer les joueurs !"