Sablé est prêt à relever le défi !

Julien Sablé, le nouvel entraîneur de l'ASSE.
Julien Sablé, le nouvel entraîneur de l'ASSE.

Ce jeudi en début d'après-midi, l'ASSE tenait une conférence de presse exceptionnelle pour présenter sa nouvelle organisation. Julien Sablé (37 ans), ancien milieu de terrain emblématique du club, sera l'entraîneur des Verts jusqu'au terme de la saison.

Très attendue dans la Loire, cette conférence de presse a débuté avec un léger retard. Les premiers mots ont été pour Julien Sablé, le nouvel entraîneur des Verts. Ce dernier a tenu à saluer son prédécesseur, qui est venu dire au revoir à ses désormais ex-joueurs ce matin à l'entraînement : "Oscar Garcia est venu parler aux joueurs ce matin. J'ai beaucoup appris avec lui et son staff. Nous avons beaucoup parlé de football ensemble. Je lui souhaite bonne route pour la suite, qu'il trouve un club rapidement pour son bonheur."

"Je ne pouvais pas refuser"

Novice au plus haut niveau, Julien Sablé n'a pas hésité longtemps lorsque le poste d'entraîneur de l'équipe première lui a été proposé : "Je ne pouvais pas refuser et je n'ai même pas hésité. J'aime ce club. Aujourd'hui, l'institution me l'a demandé. Je me mets au service de l'ASSE. J'ai toujours eu vocation d'être entraîneur, toujours eu ça en moi", a-t-il expliqué, confiant quant à ses capacités à endosser ce rôle en première ligne : "Je suis certain d'avoir un groupe avec des joueurs désireux de se battre pour le club. Nous allons tout donner, avec mon staff et les joueurs dès ce vendredi pour le match à Lille."

Roland Romeyer (72 ans), le président du directoire du club forézien, a ensuite pris la parole pendant de longues minutes. Le dirigeant est tout d'abord revenu sur le départ précipité du technicien espagnol, qui l'a pris de court : "Je n'avais pas prévu le départ d'Oscar Garcia. Mardi, il a fallu aller vite. Dès que j'ai senti ses envies de départ, j'ai été voir Julien Sablé et je lui ai demandé si je pouvais compter sur lui. En 2 minutes, il m'a dit oui. Hier, à 15h45, j'ai signé les documents de résiliation pour la Ligue. Avant cela, je n'étais pas sûr du départ d'Oscar Garcia", a-t-il avoué devant les médias.

"Oscar Garcia n'a pas voulu attendre"

Pour Roland Romeyer, l'échec du mariage avec Oscar Garcia peut s'expliquer par différentes raisons, que le dirigeant a dévoilées devant le parterre de journalistes : "On ne s'est pas compris. On pensait faire un bon mariage. Ça n'a duré que 5 mois ... Quand on vient d'un autre pays, Leonardo Jardim (entraîneur de l'AS Monaco) disait qu'il faut s'adapter au club. On a fait le maximum mais Oscar n'a pas compris l'importance de l'ASSE à Saint-Etienne, c'est une ville de foot, de pression ... Le derby lui a fait vraiment mal à la tête. Il voulait changer des choses, j'avais dit qu'on verrait cela au mercato d'hiver, il n'a pas voulu attendre. C'est la raison pour laquelle il nous a demandé de partir. Quelques jours avant, je n'avais pas senti cela."

Malgré cet échec avec Oscar Garcia, Roland Romeyer reste droit dans ses bottes, convaincu que le mode de fonctionnement de l'ASSE est sain et pertinent : "Je ne me pose aucune question sur le fonctionnement du club. Je ne changerai pas l'organisation du club mise en place en 2010 : on a remonté le club sportivement et financièrement, on a gagné la Coupe de la Ligue en 2013, on a fait plusieurs campagnes de Coupe d'Europe, on a fait des aménagements ... On a progressé. Amenez moi quelqu'un qui a de l'argent et des idées, et je l'accueille à bras ouverts", a-t-il déclaré.

"Ce n'est pas un intérim"

Concernant Julien Sablé, qui a pris les rênes de l'équipe première, il ne s'agira pas d'un intérim, le dirigeant rêvant secrètement d'un parcours à la Christophe Galtier : "C'est un gros travailleur. Depuis que je lui ai confié le centre de formation, il est un grand professionnel. J'ai demandé à Julien Sablé comme je l'avais fait avec Christophe Galtier s'il pouvait devenir coach. Et ce n'est pas un intérim", a-t-il poursuivi, avant d'évoquer les objectifs fixés pour la suite de cette saison 2017-2018 : "C'est un nouveau cycle. Comme avec Oscar Garcia, même s'il a été de courte durée. J'ai demandé à Julien Sablé de faire du meilleur jeu qu'actuellement. On veut faire jouer des jeunes. Ce travail a été entamé avec Oscar Garcia."


Réagissez à l'article "Sablé est prêt à relever le défi !"