ASSE

Top 3 des meilleurs buteurs du club

Commentaire(s)

Dirigée présentement par Claude Puel, l’AS Saint Etienne connait une saison 2020-2021 difficile, avec des résultats en dent de scie. Dans cette douleur, les Verts arrivent tout de même à compter sur ces buteurs qui se réveillent peu à peu à l’image du Gabonais Denis Bouaga. En dépit de son actuel statut de club du bas de tableau, l’AS Saint Etienne demeure un grand club français, voire européen avec des buteurs aussi illustres les uns que les autres. Voici le top 3 des meilleurs buteurs de toute l’histoire de l’AS Saint Etienne.

Un top 3 avec une connotation africaine

Le championnat français présent sur D2F a été toujours l’un des championnats les plus prisés en Europe par les Africains, et l’AS Saint Etienne fait partie des clubs qui emploient le plus de joueurs provenant de l’Afrique. Même si ce n’est pas un africain qui trône en tête, l’Afrique compte deux représentants dans ce top 3. Il s’agit de l’algérien Rachid Mekhloufi (2è) et du malien Salif Kéita (3è). Le leader est un français, et il s’agit de Hervé Revelli.

Hervé Revelli, 211 buts

Avec ses 211 réalisations, Hervé Revelli vient en tête des meilleurs buteurs de l’AS Saint-Etienne. Il a réalisé cet exploit après deux passages au club. Formé chez les Verts, Hervé Revelli y a fait ses débuts en 1966, avant de revenir en 1973, après un passage à l’OGC Nice de 1971 à 1973. Lors de son premier passage chez les Verts, il a inscrit 126 buts en 158 matchs disputés entre 1966 et 1971. Parti chez les Aiglons de l’OGC Nice en 1971, il va revenir dans sa maison en 1973 pour 5 autres saisons (1973-1978). Pour ce second acte, l’international français (30 matchs, 15 buts) a marqué encore plus de son empreinte l’ASSE.

Rachid Mekhloufi, 152 buts

Le natif de Sétif en Algérie est le second sur notre liste. Aujourd’hui âgé de 84 ans, il a marqué aussi de son empreinte l’équipe des Verts de l’AS Saint Etienne. A l’image de Revelli, Rachid Mekhloufi a eu droit aussi à deux passages à l’ASSE. Il a d’ailleurs croisé ce dernier entre 1966 et 1968. Il a notamment connu les débuts du jeune Revelli en 1966, alors qu’il était revenu pour son second acte. Après ses débuts à l’USM Sétif en 1954, Rachid rejoint les Verts la même année. Il y restera jusqu’en 1958, où il va marquer 65 buts en 118 matchs. Parti, il y reviendra en 1963. Rachid Mekhloufi va quitter définitivement les Verts en 1968, avec un total de 152 buts. Rachid a terminé sa carrière à Bastia en 1970. Algérien d’origine, il a eu le privilège de jouer pour la France (1956-1957), le FLN (1958-1962) et l’Algérie (1962-1968).

Salif Keita, 140 buts

Contrairement aux deux premiers, le malien n’a fait qu’un seul passage qui aura duré 5 saisons. Venu en 1967 en provenance de l’AS Real Bamako, Salif Kéita est reparti en 1972 avec 140 réalisations. Il a su combler le vide laisser par Revelli, avec qui il a été partenaire une saison durant, 1967-1968.