Coronavirus

Patrick Guillou espère un changement en profondeur de la société

Commentaire(s)
Le Stade Geoffroy-Guichard, l'ancienne antre de Patrick Guillou.
Le Stade Geoffroy-Guichard, l'ancienne antre de Patrick Guillou.

Dans un entretien accordé à nos confrères de France Football, Patrick Guillou (49 ans), ancien latéral droit emblématique de l'AS Saint-Etienne (1997-2000 et 2001-2003), a évoqué la crise sanitaire qui touche actuellement le monde et le football. À l'instar de Carlo Ancelotti, le spécialiste Bundesliga de beIN Sports espère que la société changera en profondeur une fois cette crise surmontée.

"Le football ne me manque pas, mais alors, pas du tout ! Et c'est quelqu'un qui, d'habitude, vit le football à haute dose qui le dit, à raison d'une bonne quinzaine de matches par semaine. J'ai d'autres priorités. J'ai saisi l'ampleur de l'épidémie début mars en échangeant avec des amis italiens. Je m'y suis préparé mentalement, et je respecte les consignes très scrupuleusement. C'est ma culture allemande qui veut ça", a-t-il d'abord indiqué, et d'imaginer un futur plus radieux où la solidarité et l'entraide seront des valeurs clés : "Cette situation de crise doit nous pousser à sortir du système basé sur l'individualisme, nous sommes tous concernés par ce qui se passe. Quand ce maudit virus sera vaincu, il faudra passer à un nouveau modèle de partage, basé sur la solidarité, un nouveau modèle de consommation. C'est une alerte à l'attention de ceux qui nous gouvernent afin qu'ils fassent les bons choix à l'avenir et qu'une telle crise sanitaire ne se reproduise plus".