Discipline

Lacroix prend un match

Léo Lacroix a écopé d'un match de suspension

Retrouvez les décisions prises par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel, ce jeudi soir...

Cabaco prend cher

Si Nancy est allé chercher un match nul précieux sur la pelouse de Saint-Etienne lors de la dernière journée de la phase aller (0-0), le club lorrain a aussi perdu l'un de ses défenseurs centraux. Erick Cabaco a, en effet, été expulsé pour un tacle extrêmement dangereux sur Romain Hamouma. Un geste d'une agressivité excessive qui lui vaut d'être suspendu pour les trois prochains matchs. Le joueur uruguayen de 21 ans a aussi écopé d'un match supplémentaire de suspension avec sursis.

Ils ont pris un match ferme...

Expulsé lors de la dernière journée de championnat du côté de Monaco, Damien Da Silva a écopé d'un match ferme de suspension. Une sanction identique aux joueurs suivants, sanctionnés suite à un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle (Ligue 1, Coupe de la Ligue, Coupe de France) ou par révocation du sursis : Bafetimbi Gomis (Olympique de Marseille) ,Gilles Cioni (SC Bastia), Steeve Yago (Toulouse FC), Renaud Cohade (FC Metz), Kamil Glik (AS Monaco), Koffi Djidji (FC Nantes), Leo Lacroix (AS Saint-Etienne).

Les Aiglons devront patienter...

Pour sa dernière sortie de l'année 2016, Nice a vécu une soirée compliquée, le 21 décembre dernier, avec un match nul et vierge concédé du côté de Bordeaux. Mais les Aiglons ont aussi perdu Younès Belhanda et Mario Balotelli, coupable chacun d'un geste d'humeur face aux Girondins. Lucien Favre a aussi été pointé du doigt pour son comportement à l'encontre du corps arbitral au coup de sifflet final. "A la demande de l’OGC Nice, la Commission accepte de reporter les auditions au jeudi 5 janvier 2017", précise le communiqué de la commission de discipline. Expulsé face à Monaco, l'entraîneur de Caen, Patrice Garande, est aussi convoqué pour la prochaine réunion, jeudi prochain.

Bastia risque (encore) une sanction

Déjà pointé du doigt à plusieurs reprises ces derniers mois, le public de Furiani s'est encore mis en évidence lors de la réception de l'OM, le 21 décembre dernier. En cause, l'usage de très nombreux engins pyrotechniques. La commission a donc décidé de placer le dossier en instruction. Par ailleurs, l'un des dirigeants du Sporting, Joseph Bonavita, a été expulsé lors de cette rencontre. Il est convoqué pour la séance du jeudi 19 janvier.

Catégorie :  ASSE, Ligue 1


réagissez a cette article
infos suivante & précédente

scan infos ASSE

1 2 3 4 5