Un bilan financier négatif sur le mercato d'été 2018


Seul championnat des cinq plus grands d'Europe, avec la Bundesliga, à présenter un solde positif à l'issue de ce mercato estival 2018, la Ligue 1 affiche des bilans financiers très disparates selon les clubs. MadeinFOOT fait le point...

Voilà une semaine que le mercato a clos ses portes en France, en même temps que les trésoriers de Ligue 1 ont fermé leurs tiroirs-caisses. L'heure est donc à l'analyse de l'activité des clubs français sur ce marché des transferts estival, géré de manière très hétérogène dans l'hexagone. Comme chaque année depuis l'arrivée de QSI à son capital, le PSG présente le bilan le plus négatif (- 79 M€) malgré des ventes assez bien ficelées (107 M€ de recettes cet été), notamment en raison de l'option d'achat de Kylian Mbappé, levée à la suite de son prêt en provenance de Monaco.

L'OM, qui s'est offert Radonjic, Caleta-Car et surtout Strootman (56 millions à eux trois), s'est délesté de plus de 34 M€ malgré les ventes de Zambo-Anguissa à Fulham et Cabella à Saint-Etienne. Les Verts, justement, s'en sortent bien avec une balance négative de 2 millions et un effectif renforcé par les arrivées de Kolodziejczak, Khazri, Salibur et Cabella, donc.

A contrario, le LOSC a accepté d'alléger considérablement son effectif pour répondre aux exigences de la DNCG et ses nombreuses ventes (60,2 M€ au total) lui ont permis de présenter une balance largement positive cet été (+ 51,30 M€). C'est mieux que l'Olympique Lyonnais (+ 48,05 M€) mais moins bien que Monaco, qui ressort de ce mercato avec une ardoise de + 188,85 M€ grâce aux ventes de Lemar, Fabinho, Moutinho, Ghezzal, Kongolo ou encore Diakhaby, ainsi que l'option d'achat de Kylian Mbappé, évidemment.

LES BILANS DES CLUBS DE L1 SUR LE MERCATO D'ÉTÉ 2018 (source Transfermarkt *)

  1. Monaco : + 188,85 millions d'euros
  2. Lille : + 51,30 M€
  3. Lyon : + 48,05 M€
  4. Bordeaux : + 38,70 M€
  5. Nice : +33,70 M€
  6. Angers : + 19,00 M€
  7. Toulouse : + 18,05 M€
  8. Montpellier : + 16,90 M€
  9. Rennes : + 6,00 M€
  10. Amiens : + 3,86 M€
  11. Guingamp : + 0,50 M€
  12. Reims : - 0,50 M€
  13. Dijon : - 1,20 M€
  14. Strasbourg : - 1,75 M€
  15. St-Etienne : - 2,00 M€
  16. Nîmes : - 3,00 M€
  17. Caen : - 6,25 M€
  18. Nantes : - 10,10 M€
  19. Marseille : - 34,15 M€
  20. Paris SG : - 79,00 M€

(*) Les données de Transfermarkt sur ce mercato d'été 2018 ne prennent pas en compte les options d'achat qui seront levées, ou non, durant la saison à venir.

Réagissez à l'article "Un bilan financier négatif sur le mercato d'été 2018"