L.Europa

Premier récital pour les Verts (3-0) !

Commentaire(s)

Pour son premier match officiel de la saison, l'AS Saint-Etienne a offert une copie quasi-parfaite face aux moldaves du FC Milsami (3-0). Une semaine avant le match retour, les Verts prennent, d'ores et déjà, une sérieuse option en vue d'une qualification pour le premier tour de la Ligue Europa.

3ème tour préliminaire - Ligue Europa
AS Saint-Etienne - FC Milsami Orhei : 3-0 (2-0)
Buts : Brandao (3ème, 82ème), Cohade (21ème) pour l'ASSE

Des buts et du jeu. De l'envie et de la ferveur. Après quatre ans d'absence sur la scène européenne, Christophe Galtier ne pouvait guère rêver mieux. L'entraîneur stéphanois était soucieux d'éviter toute mésaventure avant le match retour, jeudi prochain, en Moldavie. Qu'il se rassure, ses hommes ont entendu les consignes. Il ne leur aura même fallu que trois petites minutes pour faire chavirer de bonheur un Chaudron chauffé à blanc. Tabanou à la passe, Brandao à la conclusion (3ème, 1-0). Pour sa première rencontre officielle sous la tunique verte, l'ancien toulousain a offert une prestation de haute volée. Quant au brésilien, pour qui un départ n'est pas encore exclu, il a su remettre les pendules à l'heure pour concrétiser son investissement dans le groupe. Quelques minutes plus tard, il a même endossé le costume de passeur décisif. Sa remise, pleine d'inspiration, est reprise par une tête tout aussi bien sentie de Renaud Cohade pour doubler la mise (21ème, 2-0).

Les Verts ont outrageusement dominé cette rencontre. A tel point qu'ils n'ont guère été inquiété. Pour sa grande première dans le gratin européen, Stéphane Ruffier a du attendre la 55ème minute pour se mettre enfin en évidence. Sur un raid de Guilherme, relayé par Patras, le portier stéphanois a su repousser, de manière autoritaire, la frappe de l'attaquant brésilien. A quelques secondes du coup de sifflet final, il s'est de nouveau employé pour une deuxième parade, ô combien précieuse, sur un coup franc de ce même Guilherme. Ce dernier n'a finalement pas réussi à ternir la prestation de haute qualité offerte par les hommes de Christophe Galtier. Car, entre temps, Brandao, encore lui, est venu s'offrir un doublé plein de maîtrise, avec une belle tête croisée, sur un excellent service de Lemoine (82ème, 3-0). Pour le plus grand bonheur des supporters.

En mettant en place des prix attractifs, les dirigeants stéphanois souhaitaient faire le plein dans le Chaudron. Bien leur en a pris puisque les 25 500 sièges disponibles de Geoffroy-Guichard (le virage sud étant encore en travaux) étaient quasiment tous occupés. Au rythme des offensives vertes, la ferveur forézienne a retrouvé le goût des campagnes européennes. S'il ne s'agit que des prémices d'une saison au long cours, cette première sortie au cœur de l'enceinte stéphanoise a permis d'écarter quelques-uns des doutes issus d'une préparation en demi-teinte. Des échanges, des automatismes, voire des certitudes se sont dessinés à l'issue de cette rencontre. Les nouvelles recrues, Tabanou et Corgnet, ont rapidement pris la mesure de l'événement pour apporter leur pierre à l'édifice. Avant que Geoffroy Guichard n'offre un hommage appuyé à Jérémy Clément. Victime d'une double fracture tibia-péroné, le 2 mars dernier, le milieu de terrain récupérateur a pu refouler la pelouse, le temps d'un quart d'heure. Une véritable leçon de courage. Comme le symbole d'un club qui renaît une nouvelle fois de ses cendres.