L'ASSE plume les Canaris (analyse et notes)


L'ASSE plombe les Canaris
L'ASSE plombe les Canaris

Les Verts plument les Canaris ! Tenue en échec à la mi-temps, l'ASSE fait craquer le FC Nantes (3-0) en cette quinzième journée de Ligue 1.

Ligue 1 - 15e journée
AS Saint-Etienne - FC Nantes : 3-0 (0-0)
Buts :
Beric (73ème), Khazri (83ème), et Kolodziejczak (90ème) pour l'ASSE.

LE FAIT DU MATCH

La puissance stéphanoise fait la différence. Avec quatre attaquants d'entrée, avec les entrées de Yannis Salibur (forcée par la blessure d'Hamouma) puis de Robert Beric, Jean-Louis Gasset avait donné une énorme impulsion offensive. Les Stéphanois ont pourtant connu quelques difficultés lorsque leurs offensifs jouaient dos au but. Les Nantais les ont aidés. Recroquevillés puis touchés par la blessure déterminante de Tatarusanu, les Canaris ont fini par prendre l'eau de toutes parts. Mathieu Debuchy a allumé deux grosses mèches côté droit (58ème, 67ème) avant un joli lob de Gabriel Silva juste à côté (69ème). Et si les latéraux ont causé beaucoup de tort, la lumière est finalement venue de Beric (73ème) pour la deuxième fois de la semaine. Le début du festival.

LES BUTS

1-0 (73ème) : Robert Beric trouve enfin la faille ! Après une longue séquence de domination ligérienne, Mathieu Debuchy obtient une touche, côté droit. Le latéral donne à Yannis Salibur qui, dos au but à l'entrée de la surface, fait reculer Lucas Lima... avant de réussir à se retourner grâce à un dribble. L'ailier envoie un superbe centre du gauche au point de penalty. Lancé, Robert Beric place un coup de tête à bout portant.

2-0 (83ème) : Khazri double la mise ! Lancé par Rémy Cabella en contre, Yannis Salibur se fait faucher par Lucas Lima aux vingt mètres, excentré côté gauche. Perclus de crampes, agenouillé au début de l'action, Wahbi Khazri s'en va placer son ballon dans un dernier effort. Son tir tendu du droit transperce le mur et se loge au ras du poteau de Maxime Dupé.

3-0 (90ème) : L'ASSE achève les Canaris ! Sur un dernier corner, Yannis Salibur s'en va frapper depuis le côté gauche. Tendu, le coup de pied de coin arrive aux alentours des huit mètres sur un Timotée Kolodziejczak intenable. Le latéral, promu défenseur central, croise superbement sa tête dans le petit filet gauche d'un Maxime Dupé impuissant.

L'HOMME DU MATCH

Nicolas Pallois. Le défenseur résume bien la soirée du FC Nantes. Infranchissable en première période, le Canari s'est affirmé avec un rude coup d'épaule sur Romain Hamouma (20ème) sanctionné d'un jaune, et sur un superbe tacle pour stopper Mathieu Debuchy (40ème). De quoi montrer une belle solidité et de grosses ambitions. Mais, comme sa défense, le Nantais s'est montré impérial lorsque son équipe se contentait de tenir, et s'est effondré lorsqu'elle a commencé à jouer. Conséquence, un but tout fait manqué de la tête sur coup-franc (61ème), tournant d'une soirée terminée sur de tristes notes : deux blessures et trois buts encaissés.

LES NOTES

ASSE : Ruffier (6) - Debuchy (7), Subotic (5), Kolodziejczak (7), G.Silva (6.5) - Selnaes (7), M'Vila (7) - Hamouma (non noté) puis Salibur (7), Cabella (6), Diony (4) - Khazri (7).

Nantes : Tatarusanu (5) - Kwateng (4), D.Carlos (4), Pallois (5), Lucas Lima (3) - Moutoussamy (5), Ab.Touré (4), Fabio (6) - Waris (3), Sala (3), L.Evangelista (3) puis Boschilia (4).

LES CONSÉQUENCES

Saint-Etienne s'affirme ! Jean-Louis Gasset attendait une réaction après l'élimination de coupe de la Ligue, cette semaine, il l'a ! L'issue du match a certes été longue à dessiner, mais les Verts ont outrageusement dominé Nantes, tant techniquement que tactiquement. Le score, flatteur à l'arrivée, montre tout de même une belle voie pour la suite de la saison : lorsque le bloc bas adverse finit par céder, les Ligériens retrouvent facilement leur efficacité. Robert Beric montre également qu'il aura son mot à dire. Avec ce joli succès, l'ASSE remonte à la cinquième place, ex-aequo avec le MHSC et le LOSC, juste devant à la différence de buts.

Le trou d'air pour Vahid. Après son retour tonitruant en Loire-Atlantique, le coach connaît une série beaucoup plus compliquée : un nul, deux défaites. Plus inquiétant, les Canaris n'ont rien montré offensivement ce vendredi. L'objectif était semble-t-il de bien défendre avec un Fabio étonnamment placé devant la défense, mais les attaquants chargés de mener les contres n'ont quasiment jamais suivi. La défaite est rude, sèche, mais elle ne met pas à mal tous les progrès effectués par le FCN depuis le début de saison. Il faudra "simplement" montrer un tout autre visage, mercredi (19 heures) pour la réception de l'OM.

Photos Matchs : AS Saint-Etienne 3 - 0 FC Nantes

Réagissez à l'article "L'ASSE plume les Canaris (analyse et notes)"