L'équipe-type de la 31e journée

Commentaire(s)
Découvrez l'équipe-type
Découvrez l'équipe-type

La rédaction de MadeinFOOT a sélectionné les onze meilleurs joueurs de la 31e journée de Ligue 1, qui a eu lieu ce week-end. Parmi eux, nous retrouvons deux Dijonnais, un Bordelais, deux Niçois ou encore un Rennais...

L'EQUIPE-TYPE DE LA 31E JOURNEE

  • Rúnar Alex Rúnarsson (Dijon) : auteur de 5 arrêts, le portier dijonnais s'est montré solide face aux assauts de l'Olympique Lyonnais. S'il s'est incliné très tôt dans le match, il a su se ressaisir pour écoeurer les attaquants adverses.
  • Patrick Burner (Nice) : sur son côté droit, le latéral niçois a été implacable défensivement, bloquant parfaitement les assauts de Ristic. Avec 2 tacles réussis sur 2, 4 interceptions, 1 dégagement, et 6 duels gagnés, il a rendu une belle copie défensivement. En attaque aussi, il s'est avéré utile avec deux grosses occasions créées et 83% de passes réussies.
  • Dante (Nice) : buteur sur coup-franc, l'infatigable capitaine des Aiglons a encore réalisé une prestation solide : 5 dégagements, 3 tirs bloqués, 2 interceptions, 3 duels gagnés. Son taux de passes réussies frôle également la perfection (94%).
  • José Fonte (Lille) : en montrant ses muscles lors de sa célébration de but, le Lillois a montré aux supporters qu'il réalisait à nouveau un match costaud. Très solide en défense central, le Portugais a stoppé une grande partie des assauts rémois (4 dégagements, 2 interceptions, 4 duels gagnés). Dans le jeu de possession du LOSC, il colle à la perfection avec ses 112 passes réussies.
  • Pedro Rebocho (Guingamp) : le Portugais a déposé un caviar sur la tête de Felix Eboa-Eboa sur corner face à l'AS Monaco. Inépuisable sur son couloir gauche, il n'a pas tremblé face à Djibril Sidibé ou Gelson Martins, son compatriote. Il termine la rencontre avec 6 dégagements, 2 interceptions, 4 duels gagnés et 1 passe clé.
  • Thiago Mendes (Lille) : le milieu de terrain brésilien a livré une partie on ne peut plus solide en Champagne. Omniprésent dans l'entrejeu (2 tacles, 2 dribbles), il n'a presque pas eu de déchet (89% de passes réussies).
  • Jeff Reine-Adelaïde (Angers) : le numéro 22 du SCO Angers a rendu une copie presque parfaite face au Stade Rennais. Double buteur - les deux premiers de sa carrière en Ligue 1 - et passeur décisif, il a été l'homme le plus en vue (84% de passes réussies, 4 tirs, 3 dribbles, 4 duels aériens remportés) dans cette rencontre endiablée.
  • Wesley Saïd (Dijon) : véritable poison pour la défense lyonnaise, l'ailier dijonnais a inscrit deux buts face à Anthony Lopes. Intenable sur son côté, il a tenté et cadré ses 3 frappes, et distribué une passe avant un tir. Un des grands artisans de la victoire du DFCO !
  • Hatem Ben Arfa (Rennes) : auteur d'un doublé face à Angers, le gaucher s'est offert un magnifique but au terme d'un rush dont lui seul a le secret ! Avec 7 dribbles réussis au total, 9 duels gagnés et surtout 88% de passes réussies, le Rennais a sorti le grand jeu dans ce match spectaculaire (3-3).
  • Nicolas de Préville (Bordeaux) : s'il n'a pas tout réussi, le joueur girondin a fait preuve d'une énorme générosité dans les efforts (19 duels joués), aussi bien offensifs que défensifs. Auteur du centre qui mène au pénalty transformé par Kamano, il a su faire preuve de lucidité pour faire le break en seconde période après un rush en solitaire.
  • Moussa Konaté (Amiens) : il n'a pas touché énormément de ballons mais l'attaquant malien a fait mouche sur ses deux seules frappes du match. Grâce à son doublé, Konaté a permis à ses coéquipiers de prendre un point face à l'AS Saint-Etienne, une jolie performance.

Commentaire(s)