L1

Les Verts flanchent encore (analyse et notes de Nîmes-ASSE)

Commentaire(s)
Malgré un bon Cabella, les Verts n'ont pris qu'un point dans le Gard.
Malgré un bon Cabella, les Verts n'ont pris qu'un point dans le Gard.

Pas de vainqueur dans le premier acte de Nîmes - Saint-Etienne. Cinq jours avant de se retrouver en Coupe de la Ligue, les deux équipes se sont séparées sur un score de parité (1-1), au terme d'un match où chacune d'entre-elles a eu sa mi-temps. Les Verts, séduisants dans le premier acte, ont encore flanché après la pause.

Ligue 1 - 11ème journée
Nîmes Olympique - AS St-Etienne : 1-1 (0-1)
But : Alioui (74ème) pour Nîmes ; Cabella (1ère) pour l'ASSE.

LE FAIT DU MATCH

Chacun sa mi-temps... Comme contre le Stade Rennais dimanche dernier, Saint-Etienne a entamé le match tambour battant et a vite été récompensé. Cette fois, Loïc Perrin et ses coéquipiers ont insisté après l'ouverture du score de Rémy Cabella (voir plus bas) et auraient pu creuser leur avance si Briançon n'avait pas sauvé sur sa ligne une reprise de Khazri (11ème). Ce dernier, aligné en pointe, a affiché une complicité intéressante avec Cabella, qui le soutenait en position de numéro 10. Mais sa deuxième mi-temps a été à l'image de celle produite par l'équipe ligérienne : désastreuse.

Nîmes en a profité pour prendre le dessus, grâce notamment aux nombreuses percées de Denis Bouanga. Entré à la demi-heure de jeu pour remplacer Sofiane Alakouch, blessé, l'ancien Lorientais a causé beaucoup de problèmes à Mathieu Debuchy et était à deux doigts d'égaliser à la suite d'un magnifique une-deux avec Bozok, mais sa frappe s'est écrasée sur la barre de Ruffier (67ème). C'est finalement Alioui qui s'est chargé de traduire au score la domination nîmoise de la deuxième mi-temps (voir plus bas).

LES BUTS

0-1 (1ère) : trente-quatre secondes après le coup d'envoi, avant même que les Nîmois ne touchent le ballon, les Verts ouvrent le score ! Un jeu à trois entre Nordin, Selnaes et Debuchy débouche sur un centre de ce dernier, depuis son couloir droit. Gêné par Briançon au premier poteau, Wahbi Khazri ne parvient qu'à dévier le cuir, mais Rémy Cabella le reprend de la tête après un rebond, à bout portant.

1-1 (74ème) : plutôt bon jusqu'ici, dans l'utilisation ou la récupération du ballon, Ole Selnaes se troue sur un contrôle et laisse Bozok récupérer le ballon dans son camp. Le numéro 19 des Crocos progresse et transmet dans la course de Rachid Alioui. Fraîchement entré en jeu à la place de Guillaume (70ème), l'attaquant déborde Loïc Perrin et s'en va crucifier Ruffier d'un plat du pied droit.

L'HOMME DU MATCH

Téji Savanier : de retour d'une longue suspension depuis la semaine dernière, le petit milieu de terrain du NO est plein de fougue. Intéressant à Lyon (défaite 2-0), il a rayonné pour son retour aux Costières, avec 96 ballons touchés (record du match). Même dans une première mi-temps globalement dominée par l'ASSE, il s'est montré à son avantage en mettant plusieurs fois Ruffier à contribution (18ème, 37ème). Ensuite, il a davantage servi dans la passe, notamment sur un une-deux avec Bouanga qui aurait pu faire mouche (55ème). Pas avare d'efforts, il a aussi tenu le choc dans son duel avec Selnaes, qui l'a titillé à plusieurs reprises, notamment dans une fin de match très tendue.

LES NOTES

Nîmes : Bernardoni (4) - Alakouch (non noté) puis Bouanga (7), Briançon (6), Landre (5), Maouassa (6) - Savanier (7), Valls (5) - Thioub (4), Bozok (6), Guillaume (4), Ripart (5).

ASSE : Ruffier (6) - Debuchy (6), Perrin (4), Subotic (5), Kolodziejczak (4) - Selnaes (5), M'Vila (5) - Nordin (5), Cabella (7), Monnet-Paquet (5) - Khazri (4).

LES CONSÉQUENCES

Comme lors des deux derniers matchs, à Lille (défaite 3-1) et contre Rennes (1-1), les Verts ont flanché dans le deuxième acte. Après leur ouverture du score précoce, ils ont pourtant affiché un visage très séduisant et fait beaucoup de mal à la défense nîmoise, mais ont fini par céder sous les assauts des Crocos en deuxième période. Ces deux points perdus les maintiennent hors du top 5, malgré un match en plus, et prolongent leur série de match sans victoire, qui s'étend désormais à trois.

Les Gardois n'ont quant à eux plus gagné depuis la 2e journée et leur victoire contre Marseille (3-1, le 19 août). Ce point arraché au courage, face à l'un des gros du championnat, a de quoi les rassurer, mais ne les fait pas bien avancer pour autant. À l'aube de cette 11e journée, Bernard Blanquart et ses hommes n'ont que deux points d'avance sur la zone rouge...

Photos Matchs : Nmes 1 - 1 St-Etienne