L1

Les Verts se relancent face à Strasbourg (analyse et notes)

Commentaire(s)
Perrin a brillé
Perrin a brillé

Grâce à sa victoire 2-1 sur Strasbourg, en match en retard de la 23ème journée, l'AS Saint-Etienne renforce sa quatrième place au classement, et se retrouve à seulement trois points du podium.

Ligue 1 - 23ème journée
AS Saint-Etienne - RC Strasbourg : 2-1 (2-0)
Buts : Beric (4e), Perrin (26e) pour l'ASSE. Da Costa (73e) pour Strasbourg.

LE FAIT DE MATCH

Le VAR va encore faire débat à Saint-Etienne. Déjà pas vernis par l'arbitrage vidéo dimanche dernier, qui n'a pas permis aux hommes de Jean-Louis Gasset de récupérer un pénalty contre Rennes (défaite 3-0), les Stéphanois risquent de pousser un nouveau coup de gueule. En effet, alors que les Strasbourgeois poussaient pour égaliser, les Verts croient hériter d'un pénalty après un contact entre Da Costa et Robert Beric dans la surface (85e, 2-1). L'arbitre, qui a d'abord sifflé en faveur de Saint-Etienne, change d'avis après avoir consulté les ralentis mis à disposition par le VAR. Ironie du sort, les Stéphanois ont déjà eu un pénalty refusé, en première période, sur une intervention dans la surface de Mitrovic (10e).

LES BUTS

1-0 (4e) : Saint-Etienne convertit déjà son gros temps fort. Sur un centre parfait de Kolodziejczak, venu de la gauche, Beric s'impose dans les airs devant Martinez et trompe Sels d'une tête décroisée imparable.

2-0 (26e) : après une première parade réflexe devant Monnet-Paquet sur coup-franc, Sels s'incline face à Loïc Perrin. Le capitaine stéphanois est à la réception d'un centre de Robert Beric pour placer un coup de tête imparable.

2-1 (73e) : Strasbourg se relance ! Alors que Saint-Etienne n'est pas loin du but du chaos (le tir de Monnet-Paquet est sauvé sur la ligne par Mitrovic), les Strasbourgeois trouvent la faille à la suite d'un corner que les Verts n'ont pas réussi à dégager, Da Costa profite d'une frappe ratée et déviée de Thomasson par Vada pour récupérer le ballon à bout portant. L'attaquant ne se fait pas prier pour tromper Ruffier de près, en force.

L'HOMME DU MATCH

Robert Beric (ASSE) : titulaire en pointe de l'attaque à la place de Loïs Diony, l'attaquant slovène a rayonné, surtout en première période. Auteur d'un but et d'une passe décisive, il a aussi manqué un face à face face à Sels (31e). En seconde période, il aurait pu/dû hériter d'un pénalty à la 85e minute après avoir été crocheté par Da Costa.

LES NOTES

ASSE : Ruffier (5) - Monnet-Paquet (6), Subotic (6), Perrin (7), Kolodziejczak (7), G.Silva (5) - M'Vila (7), Ait Bennasser (5), Cabella (5) - Khazri (5), Beric (8).

RCSA : Sels (4) - Aaneba (3), L.Koné (5), Mitrovic (5), Martinez (3), N'Dour (4) - Sissoko (5), Prcic (4), Fofana (5) - Mothiba (4), Da Costa (5).

LES CONSEQUENCES

Jean-Louis Gasset et Yann M'Vila avaient fait de cette rencontre la priorité de la semaine, avant d'affronter Paris ce week-end. Avec cette victoire 2-1, les Verts franchissent déjà la barre des 40 points et prennent un peu d'avance sur leur prétendant direct à la 4ème place, Montpellier (3 points d'écart). Mieux, ils ne sont plus qu'à trois points de l'Olympique Lyonnais, troisième de Ligue 1. La course au podium est relancée !

Côté Strasbourgeois, la machine huilée de la première partie de saison commence à s'encrasser. Après une défaite 2-0 à Angers samedi soir, les hommes de Thierry Laurey sont passés en travers de leur première période. Si la réaction en deuxième mi-temps est plutôt convaincante, le RCSA n'était pas loin de se faire punir.