L1

Un point et des regrets pour l'ASSE contre Nice (analyse et notes)

Commentaire(s)
Nice et Saint-Etienne partagent les points
Nice et Saint-Etienne partagent les points

Nice et Saint-Etienne terminent aux poings ! Dans un véritable combat de boxe, les Stéphanois ont frappé les premiers, les Niçois ont répliqué. Les deux formations terminent à dix et prennent un point (1-1) en cette 18ème journée de Ligue 1.

Ligue 1 - 18ème journée
OGC Nice - AS Saint-Etienne : 1-1 (0-0)
Buts :
Cyprien (s.p 81ème) pour Nice ; Diony (54ème) pour Saint-Etienne.

LE FAIT DU MATCH

L'heure de jeu. Que s'est-il passé dans les têtes niçoises et stéphanoises ? En trois minutes, le match bascule. D'abord, Robert Beric est lancé dans la profondeur, va se présenter face à Walter Benitez mais se fait reprendre par Christophe Hérelle. Le pied droit du défenseur prend le ballon, le gauche embarque le reste : coup-franc aux seize mètres et rouge pour l'Aiglon (59ème). Yannis Salibur place le ballon, s'élance... et frappe directement dans le mur. Le temps pour l'OGCN de remonter le ballon jusqu'à Wylan Cyprien, et revoilà Salibur : l'ailier place une méchante faute sur le milieu azuréen, prend un deuxième jaune et rejoint les vestiaires à son tour (63ème). Une grosse erreur de la part du Stéphanois, aussi inutile que coûteuse pour son équipe.

LES BUTS

0-1 (54ème) : Saint-Etienne passe devant ! Grosse erreur de Malang Sarr sur la ligne de sortie. Le Niçois ne se préoccupe pas du ballon, le contrôle... et le laisse sortir. Corner. Yannis Salibur le frappe mal, écrasé mais la balle est repoussée à l'entrée de la surface où Ole Selnaes envoie un tir tendu à ras de terre. Repoussé par le poteau gauche de Walter Benitez. Le cuir passe devant la ligne jusqu'au côté droit où Loïs Diony reprend d'une frappe croisée dans le petit filet.

1-1 (81ème) : Le Gym revient au score ! Débordement d'Allan Saint-Maximin côté gauche, l'ailier rentre dans la surface, arme la frappe... et se heurte à la jambe de Kevin Monnet-Paquet : penalty ! Après la vérification de la VAR, M.Leonard confirme sa décision et accorde le coup de pied de réparation aux Aiglons. Wylan Cyprien s'empare du ballon. Déjà dangereux par deux fois sur coup-franc, le milieu de terrain fait face à Stéphane Ruffier pour la troisième fois. Cette fois, il ouvre son pied droit : le portier était parti de l'autre côté.

L'HOMME DU MATCH

Youcef Atal. Le latéral niçois est promis à un très bel avenir s'il se canalise ! Précieux sur son flanc droit, le jeune Algérien a souvent fait souffrir le martyre à Pierre-Yves Polomat, qu'il a déstabilisé avec de nombreux crochets. C'est lui, qui s'offre un déboulé et la meilleure occasion, repoussée par Stéphane Ruffier sur sa barre (35ème). C'est lui aussi, qui offre une balle d'égalisation à Igniatius Ganago après le but stéphanois (56ème).

Mais c'est également lui qui manque de blesser Pierre-Yves Polomat sur un mauvais geste (45ème) avant de prendre du retard sur une contre-attaque des Verts, juste avant l'exclusion de Christophe Hérelle (61ème). Il a fini le match par une offrande pour Pierre Lees-Melou, seul face au but... mais le milieu de terrain s'est manqué. Il ne lui manque que la concentration pour porter le Gym.

LES NOTES

OGCN : Benitez (5) - Atal (6.5), Hérelle (4), Dante (6), Sarr (4) - Walter (5), Tameze (4), Cyprien (7) - Lees-Melou (5.5), Ganago (3), Saint-Maximin (6.5).

ASSE : Ruffier (7) - Monnet-Paquet (4), Saliba (5), Perrin (6), Kolodziejczak (6.5), Polomat (5) - Selnaes (6.5), M'Vila (6.5) - Salibur (3), Beric (5), Diony (6.5).

LES CONSÉQUENCES

Nice aura des regrets. Après une belle première période, les Aiglons emmenés par de bons Youcef Atal et Allan Saint-Maximin semblaient capables de l'emporter... mais les erreurs de concentration et de finition coûtent cher aux Azuréens. Après avoir passé les 600 minutes sans prendre de but, Walter Benitez a dû s'incliner sur un coup de pied arrêté mal frappé, avant d'empêcher la défaite des siens d'une magnifique manchette face à Arnaud Nordin (86ème). Côté offensif, les coup-francs de Wylan Cyprien mis à part, le match a été très compliqué... un buteur supplémentaire et ce Gym-là peut encore viser plus haut.

Les Stéphanois auront sans doute envie d'en vouloir à Yannis Salibur. Devant au score, en supériorité numérique, les Verts se sont mis en danger seuls... la faute à un ailier frustré par un coup-franc manqué. Conséquences, un rouge, un match rééquilibré et deux points perdus pour l'ASSE. Les regrets seront nombreux pour Jean-Louis Gasset, qui a vu Robert Beric manquer deux têtes seul face au but, et son équipe contrôler jusqu'à l'exclusion de l'un des siens. Cette équipe ligérienne est pleine de qualité mais manque de concentration pour obtenir plus d'un point de ce déplacement... Dommage, ç'aurait été un vrai match référence.

Photos Matchs : OGC Nice 1 - 1 AS Saint-Etienne