L1

Un Stéphanois dans l'équipe-type de la 37e journée

Commentaire(s)

MadeinFOOT lève le voile sur l'équipe-type de la 37e et avant-dernière journée de Ligue 1, jouée en intégralité samedi dernier.

L'ÉQUIPE-TYPE DE LA 37E JOURNÉE

  • Tomas Koubek (Rennes) : le portier Tchèque a réalisé pas moins de cinq arrêts, qui ont permis au Stade Rennais de repartir de Strasbourg avec un joli clean sheet (0-2).
  • Hiroki Sakai (Marseille) : premier but en Ligue 1 pour l’international Japonais, qui a donné l’avantage à l’OM pour la première fois dans sa large victoire à Toulouse (2-5) d’une jolie reprise de volée du gauche, son mauvais pied. Au-delà de ça, il a réalisé 5 interceptions et 4 passes avant un tir, dont une décisive pour Clinton Njie en fin de match.
  • Thilo Kehrer (PSG) : avec six dégagements défensifs, cinq duels gagnés et un tir bloqué, l'Allemand a éteint les rares occasions dijonnaises (victoire 4-0 du PSG). De retour de blessure, il s'est offert une copie très propre offensivement avec 96% de passes réussies.
  • Gabriel (Lille) : encore un match très solide du défenseur Brésilien, qui a remporté 80% de ses duels (8/10) pendant le festival offensif des Dogues devant Angers (5-0). La paire qu’il forme avec José Fonte affiche une complémentarité très intéressante en vue de la saison prochaine.
  • Charles Traoré (Nantes) : 10 dégagements, 2 tacles et 10 duels disputés pour le latéral gauche des Canaris, qui a relevé le niveau d’un match assez pauvre entre Montpellier et Nantes (1-1).
  • Aleksandr Golovin (Monaco) : troisième but et troisième passe décisive de la saison pour le milieu Russe de l’ASM face à Amiens (2-0). S'il a connu un déchet technique inhabituel (seulement 65% de passes réussies), il a livré un match solide (3 passes clés, 5 centres, 4 duels gagnés) et a eu le mérite de répondre présent dans les zones de vérité.
  • Morgan Sanson (Marseille) : annoncé sur le départ cet été, l’ancien Montpelliérain continue de répondre présent quand Rudi Garcia fait appel à lui. Ce fut encore le cas samedi à Toulouse, où il a fait beaucoup d’efforts dans l’entre-jeu (3 tacles, 11 duels disputés) et a été récompensé par un but.
  • Nicolas Pépé (Lille) : très en jambes pour ce qui était probablement sa dernière au stade Pierre-Mauroy, le numéro 19 du LOSC a rendu une très bonne copie. Auteur d'un doublé, l'Ivoirien a tiré 5 fois au but et n'est pas passé loin du triplé en touchant la barre en première mi-temps.
  • Memphis Depay (Lyon) : il a été étincelant contre Caen (4-0). Comme la plupart de ses coéquipiers, il a démarré doucement puis la machine s'est lancée. Juste dans ses transmissions (89% de passes réussies, 2 passes clés, 2 centres), il a également su être décisif à la finition (3 tirs, tous cadrés, pour 2 buts).
  • Romain Hamouma (St-Etienne) : en l’absence de Khazri et Cabella, il a été le meilleur atout offensif des Verts pour disposer de Nice (3-0) et valider la qualification européenne de l’ASSE. Avec Robert Beric, auteur d’un doublé, il a dynamité la défense des Aiglons et soigné ses stats (seulement 4 buts et 3 passes cette saison) avec une passe décisive et un joli but pour clore le spectacle dans le Chaudron.
  • Kylian Mbappé (PSG) : lorsque les lignes défensives sont étirées, le Parisien est intenable. Face à Dijon, le numéro 7 parisien, meilleur buteur du championnat, s'est régalé des espaces laissés par les Dijonnais. Résultat : une frappe sur la barre, deux passes clés et un doublé qui porte à 32 son nombre de réalisations en Ligue 1 cette saison.