Une amende et un match à huis clos avec sursis pour les kops

Les sanctions de la Commission de Discipline de la LFP viennent d'être communiquées.
Les sanctions de la Commission de Discipline de la LFP viennent d'être communiquées.

Retrouvez les décisions prises par la Commission de Discipline de la Ligue de Football Professionnel, ce jeudi soir. La prochaine réunion de la Commission aura lieu le jeudi 15 Mars à 18 heures.

Expulsé lors de la réception du Toulouse Football Club samedi dernier (1-1) pour un tacle très dangereux avant la pause, Julian Palmieri, le défenseur latéral du FC Metz, a écopé de trois matches ferme de suspension. Le défenseur central du FC Nantes, Nicolas Pallois, qui a vu rouge dans les dernières secondes sur la pelouse de l'Olympique de Marseille dimanche dernier (1-1), est lui sanctionné d'un match ferme.

James Léa-Siliki (Stade Rennais), Hamari Traoré (Stade Rennais), Kenny Lala (RC Strasbourg), Andrei Girotto (FC Nantes), Racine Coly (OGC Nice) et Lassana Diarra (Paris Saint-Germain), à la suite d'un 3ème avertissement reçu dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle (Ligue 1 Conforama, Coupe de la Ligue, Coupe de France) ou par révocation du sursis, rateront un match. La sanction prend effet à partir du mardi 13 mars 2018 à 0 heures.

Pour ses propos tenus après le match contre Marseille, le président de Nantes, Waldemar Kita, a été convoqué par l'instance pour la séance du 22 mars prochain. Son homologue de Rennes, Olivier Létang, a quant à lui écopé de trois matches ferme de suspension pour ses propos à l'encontre du corps arbitral lors de la demi-finale de la Coupe de la Ligue face au PSG, le 30 janvier dernier.

COUPE DE LA LIGUE

1/2 finale : Stade Rennais - Paris Saint-Germain du 30 janvier 2018
Comportement de M. Olivier Letang, Président du Stade Rennais à la mi-temps envers le corps arbitral et officiels
La commission décide d’infliger trois matches de suspension ferme, de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles et une amende de 2.000€ avec sursis à M. Olivier Letang. La sanction prend effet le mardi 13 mars 2018 à 0h00.

1/2 finale : Stade Rennais - Paris Saint-Germain du 30 janvier 2018
Comportement de M. Julien Boucher, responsable évènementiel et de l’animation du Stade Rennais envers le corps arbitral à la fin de la rencontre
Quatre matches de suspension dont deux avec sursis, de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles. La sanction prend effet le mardi 13 mars 2018 à 0h00.

LIGUE 1 CONFORAMA

Trois matches de suspension ferme
Julian Palmieri (FC Metz)

Un match ferme
Nicolas Pallois (FC Nantes)

Un match ferme suite à un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle ou par révocation du sursis
James Léa-Siliki (Stade Rennais), Hamari Traoré (Stade Rennais), Kenny Lala (RC Strasbourg), Andrei Girotto (FC Nantes), Racine Coly (OGC Nice), Lassana Diarra (Paris Saint-Germain)

28e journée : ESTAC Troyes - Paris Saint-Germain du 3 mars 2018
Exclusion de M. Jean-Louis Garcia, entraineur de l’ESTAC Troyes pour contestations des décisions arbitrales
Deux matches de suspension dont un par révocation du sursis, de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles. La sanction prend effet le mardi 13 mars 2018 à 0h00.

28e journée : ESTAC Troyes - Paris Saint-Germain du 3 mars 2018
Exclusion de M. Manuel Nogueira, entraineur adjoint de l’ESTAC Troyes pour contestations des décisions arbitrales
Trois matches de suspension dont un par révocation du sursis, de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles. La sanction prend effet le mardi 13 mars 2018 à 0h00.

28e journée : Olympique de Marseille - FC Nantes du 4 mars 2018
Comportement de M. Waldemar Kita, Président du FC Nantes, à l’issue de la rencontre envers l’arbitre
La Commission le convoque pour la séance du jeudi 22 mars 2018.

25e journée : AS Saint-Etienne - Olympique de Marseille du 9 février 2018
Comportement des supporters de l’AS Saint-Etienne : usage d’engins pyrotechniques
Réunie le 15 février 2018, la Commission avait décidé de placer le dossier en instruction.
Après audition des dirigeants de l’AS Saint-Etienne et lecture du rapport de l’instructeur, la Commission décide de sanctionner l’AS Saint-Etienne de :
- un match à huis clos avec sursis des parties basses des tribunes Paret et Snella et de 40.000€ d’amende

DOMINO’S LIGUE 2

Trois matches de suspension ferme
Jeff Louis (Quevilly Rouen Métropole)

Un match ferme
Guillaume Heinry (Bourg en Bresse 01)

Un match ferme suite à un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres ou par révocation du sursis. La sanction prend effet à partir du mardi 13 mars 2018 à 0h00.
Danilson Da Cruz (Stade de Reims), Pierrick Valdivia (Nîmes Olympique), Edmond Akichi (Paris FC), Jordan Lefort (Quevilly Rouen Métropole), Loris Nery (Valenciennes FC)

26e journée : GFC Ajaccio - Stade de Reims du 16 février 2018
Exclusion de M. Dominique Luzi, médecin du GFC Ajaccio pour contestation et comportement envers l’arbitre
Trois mois de suspension, de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles. La sanction prend effet le mardi 13 mars 2018 à 0h00.

28e journée : Quevilly Rouen Métropole - Chamois Niortais FC du 2 mars 2018
Comportement de M. Emmanuel Da Costa, entraîneur de Quevilly Rouen Métropole après le coup de sifflet final envers le corps arbitral
Trois matches de suspension dont deux avec sursis, de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles. La sanction prend effet le mardi 13 mars 2018 à 0h00.

28e journée : Quevilly Rouen Métropole - Chamois Niortais FC du 2 mars 2018
Exclusion de M. William Louiron, entraîneur adjoint de Quevilly Rouen Métropole pour contestation répétées auprès du corps arbitral
Deux matches de suspension, de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles. La sanction prend effet le mardi 13 mars 2018 à 0h00.

28e journée : Nîmes Olympique - Paris FC du 3 mars 2018
Exclusion de M. Fabien Mercadal, entraîneur du Paris FC pour contestation répétées des décisions arbitrales
Deux matches de suspension avec sursis, de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles. La sanction prend effet le mardi 13 mars 2018 à 0h00.

Réagissez à l'article "Une amende et un match à huis clos avec sursis pour les kops"