Sako approché par trois clubs de L1 !

Bakary Sako intéresse trois clubs de L1.
Bakary Sako intéresse trois clubs de L1.

En fin de contrat en juin, Bakary Sako ne fera pas de vieux os à Wolverhampton, qui oscille depuis trois saisons entre la seconde et la troisième division anglaise. L'ancien Stéphanois, qui souhaite découvrir la Premier League, reste ouvert à toutes les opportunités et trois clubs de L1 l'ont déjà approché : l'OM, l'OL et le LOSC.

S'aguerrir en Ligue 1 avant de traverser la Manche et découvrir la prestigieuse Premier League, c'est le pari qu'a tenté Bakary Sako. Après trois saisons passées à l'ASSE, le gaucher malien avait décidé de s'envoler à l'été 2012 pour Wolverhampton, alors leader de Championship (D2 anglaise), dans l'espoir de goûter rapidement aux joutes de l'élite britannique. Mais trois ans plus tard, les Wolves sont toujours englués dans le ventre-mou de l'anti-chambre de la Premier League (8ème après 39 journées), après une année passée au purgatoire de la League One, troisième division nationale. Pourtant, à la faveur d'excellentes statistiques, l'ancien Castelroussin a toujours conservé une belle cote sur le marché.

Libre de tout contrat en juin prochain, il était même proche d'un accord avec les Queens Park Rangers, l'hiver dernier. "Je suis complètement libre. QPR voulait me faire signer au mois de décembre, mais je n’ai pas voulu m'engager, confirme-t-il dans les colonnes de France Football. Le club ne va peut-être pas se maintenir. J’ai déjà assez donné dans les divisions inférieures. Il faut que je remonte en première division." Oui, mais où ? Si plusieurs formations de Premier League sont intéressées, d'autres en Ligue 1, et non des moindres, lui ont également fait les yeux doux : le LOSC, l'OM et l'OL.

"Oui, j'ai eu de vraies approches avec des grosses écuries de L1, assure Sako. Il y avait bien l'OM, l'OL et Lille." Reste à savoir si elles renouvelleront leur intérêt dans les semaines qui viennent. De son côté, le joueur de 26 ans ne ferme aucune porte, même si traverser à nouveau la Manche ne fait pas vraiment partie de ses priorités. "Ce n'est pas une question financière. Mais j'apprécie vraiment l'Angleterre et sa mentalité. Je ne suis pas déçu de ce côté-là. Ma priorité reste l'Angleterre", affirme-t-il, tout en nuançant : "Evidemment, je ferai en fonction des opportunités, et à ce niveau là, tout est possible." L'appel du pied est lancé.

Réagissez à l'article "Sako approché par trois clubs de L1 !"