ASSE

Puel envisage la saison prochaine sans Ruffier

Commentaire(s)
Le dernier match de Stéphane Ruffier avec l'ASSE remonte au 16 février dernier.
Le dernier match de Stéphane Ruffier avec l'ASSE remonte au 16 février dernier.

Sorti du silence après la crise du coronavirus, Claude Puel, l'entraîneur de Saint-Etienne, a ouvert la porte à un départ de Stéphane Ruffier, qu'il ne désignera pas comme numéro 1 dans les cages la saison prochaine.

L'avenir de Stéphane Ruffier à l'ASSE s'annonce très incertain, à un an de la fin de son contrat. Son dernier match avec les Verts remonte au 16 février dernier, contre Brest (défaite 3-2), lors de la 25ème journée de Ligue 1. Depuis, c'est Jessy Moulin (34 ans), l’habituel numéro 2, qui dispose de la confiance de l'entraîneur, Claude Puel. Ce dernier a complètement mis l'ancien monégasque, avec qui les relations sont très tendues, à l'écart du groupe lors des trois derniers matchs et la situation n’est pas prête de s’arranger… Le technicien des Verts confirme que l’habituel titulaire ne sera toujours pas présent dans les cages la saison prochaine. "J’ai eu une discussion avec Stéphane pour lui dire que Jessy démarrera la saison", lâche-t-il dans Le Progrès.

Il revient ensuite sur les conditions de son exclusion du groupe, "au départ de cette histoire, j’avais prévu de faire souffler Stéphane un match ou deux. Et puis, il y a eu une situation qui a débordé, des choses extra-sportives se sont passées". Un comportement inacceptable, qui a fait perdre à Ruffier sa place de gardien qu’il occupait pourtant depuis 8 saisons. Le gagnant dans l’histoire est Moulin (34 ans), formé au club. Une situation qui satisfait l’ancien entraîneur de Nice, "à l’époque, j’avais envie de voir Jessy Moulin se positionner autrement que dans une position d’intérimaire. Il a eu une opportunité et Jessy a su la saisir. Ce sont deux très bons gardiens dans deux styles différents".

Un départ avant d’honorer sa dernière année de contrat ?

Interrogé également dans les colonnes de L'Equipe, il a été demandé au coach si Ruffier restera au club pour sa dernière année de contrat (jusqu'en juin 2021). "On est à l'écoute et on traitera les éventuelles demandes au cas par cas. Il n'y a pas de fin de non-recevoir", rétorque-t-il de façon évasive. Et il n'oublie pas de rappeler que pour qu'un joueur reste, "cela demande une réaction et une bonne entente avec les dirigeants".

Mais, désormais assuré de faire office de doublure pour le début de la saison prochaine, Stéphane Ruffier pourrait bien tourner la page d’une belle histoire avec Saint-Etienne. Quoi qu’il en soit, Puel "respectera sa décision" et "toute possibilité qui se présentera" sera étudiée par les dirigeants. La porte de sortie semble décidément grande ouverte pour le gardien emblématique stéphanois, au club depuis 2011, dont le départ semble inévitable.