Frédéric Paquet charge lourdement Ole Selnaes


Frédéric Paquet, le directeur général de l'AS Saint-Etienne.
Frédéric Paquet, le directeur général de l'AS Saint-Etienne.

En marge de la présentation de Youssef Aït Bennasser et Valentin Vada, Frédéric Paquet, le directeur général de l'AS Saint-Etienne, est revenu sur la situation du milieu de terrain norvégien, Ole Selnaes.

Déterminé à rallier la Chine, où un très gros contrat l'attend (10 millions d'euros de salaire sur 3 ans) sous les couleurs du Shenzhen FC, Ole Selnaes est, à l'heure actuelle, toujours un joueur de l'AS Saint-Etienne. À écouter Frédéric Paquet, le directeur général du club ligérien, le milieu de terrain défensif de 24 ans (20 matches en Ligue 1 cette saison, 5 passes décisives) pourrait quitter le Forez et les Verts dans un avenir très proche puisque le mercato chinois n'est pas encore fermé (Ndlr, il fermera ses portes le 28/02). Mais, pour se faire, tout le monde devra y trouver son compte et, surtout, se comporter avec respect de l'institution et élégance. C'est, en tout cas, le message fort que le dirigeant stéphanois a fait passer en conférence de presse ce vendredi après-midi, en marge des présentations des recrues Youssef Aït Bennasser (Monaco) et Valentin Vada (Bordeaux).

"Aucune offre n’est arrivée (l'ASSE attend 10 millions d'euros minimum pour libérer son joueur, sous contrat jusqu'au 30 juin 2020). Malheureusement, le club chinois et l’agent d’Ole Selnaes continuent de discuter. On a travaillé sur son remplacement. On a relancé le club chinois mais on n’a aucune offre. On est à la fois spectateurs et victimes. Pour qu’un transfert se fasse, toutes les parties doivent être d’accord. Dans ce cas-là, le joueur et le club chinois étaient d’accord. Pas nous", a rappelé Frédéric Paquet en préambule de son intervention, taclant ensuite l'attitude de l'international norvégien (23 sélections avec les A, 2 buts) : "Il a mal réagi. Il s’est mal comporté. Il n’est pas écarté. On lui a expliqué que les choses peuvent se faire que quand toutes les conditions sont remplies."

Très remonté contre son toujours joueur, Frédéric Paquet a poursuivi sa lourde charge envers le natif de Trondheim : "On le sent toujours très perturbé. Mais il est là et il s’entraîne. Je répète que c’est bien lui qui s’est porté malade à Carquefou. À travers ses agents, il s’est mis en tête qu’il allait partir. Or, rien n’a jamais été fait. (...) Le coach est victime, le groupe est victime. (...) On lui a en tout cas expliqué que son comportement avait été inexcusable auprès de ses coéquipiers, du staff et de l’ensemble du club. On n’a pas passé l’éponge et on lui a dit." Reste désormais à connaître l'épilogue de cette affaire. Reverra-t-on Ole Selnaes sous la tunique verte ? Rien n'est moins sûr, si l'on se fie aux dernières déclarations de Frédéric Paquet : "Le marché chinois se termine le 28 février. On est très prudents. On attend une offre concrète, pas seulement oral, du club chinois".

Réagissez à l'article "Frédéric Paquet charge lourdement Ole Selnaes"