Mercato

Wesley Fofana fait volte-face et révèle ses envies d'ailleurs !

Commentaire(s)

Ce sera le feuilleton de cette fin de mercato à Saint-Etienne. Wesley Fofana, longtemps focalisé sur la saison à venir à l'ASSE, a finalement décidé de partir à Leicester et n'hésite pas à mettre la pression sur son club formateur pour qu'il le laisse partir.

Que s'est-il passé dans la tête de Wesley Fofana ? Il y a encore quelques jours, le jeune (19 ans) défenseur de l'ASSE se disait concentré à 100% sur le projet stéphanois, malgré des offres provenant de l'étranger et notamment de Leicester, en Angleterre. Hier soir, il a révélé dans une interview à L'Equipe qu'il a finalement choisi de rejoindre les Foxes cette saison. "Ma décision est prise", prévient-il. "J'ai toujours rêvé de jouer en Angleterre."

Ce changement d'avis brutal, Fofana l'explique par des insultes dont il a été victime et qui l'avaient poussé à se retirer des réseaux sociaux, en début de semaine. "Me faire traiter de "mercenaire", de "traître", "d'enc..." m'a fait de la peine. Mais que des Stéphanois en arrivent à insulter ma mère et ma petite soeur, cela m'affecte beaucoup. Je suis dégoûté", confie le joueur, qui raconte que sa petite soeur "a été prise à partie dans son lycée".

Prolongé au printemps dernier, il admet par ailleurs que l'aspect financier a compté dans sa réflexion. "Je ne peux pas refuser. D'où je viens, des quartiers nord de Marseille et d'une famille pas aisée, ce n'est pas possible. Je serais fou de dire non à Leicester. Ce contrat peut changer ma vie. Je dois protéger ma famille en la mettant à l'abri. Les aspects sportif et financier étant réunis, je suis obligé de dire oui", résume-t-il.

Fofana : "Puel a bien vu que je n'étais déjà plus là"

Reste maintenant à convaincre Claude Puel, qui l'a encore déclaré intransférable hier. Visiblement, avec lui aussi, quelque chose s'est brisé. "Je suis allé voir le coach (Claude Puel) hier matin pour lui dire ce qui s'est passé, que je ne vais pas bien, et que je veux partir. J'ai essayé, mais je n'ai pas réussi à discuter de mes problèmes avec lui", confie Fofana. "Pas grave. Je me débrouille tout seul. J'y suis habitué. Comme il était fermé à la discussion, on a parlé du sportif, pas de ma vie privée."

Révélation de la saison dernière chez les Verts, le vainqueur de la Gambardella 2019 pousse Puel et ses dirigeants à le transférer. "Je vaux 30 M€ ! C'est fou, non ? (...) Quand les sous sont là, il faut les prendre. Ce serait encore plus fou de dire non. Si je reste et que je ne réussis pas une saison de qualité, on aura tous des regrets. Et ce sera trop tard", prévient-il, en avouant que son implication dans le Forez est déjà en déclin. "Lors de l'entraînement de mercredi, il (Puel) a bien vu que je n'étais déjà plus là, que je me vois mieux ailleurs."