ASSE

Denis Bouanga a un "sentiment mitigé" après la défaite face au PSG

L.P
Denis Bouanga, l'ailier de l'AS Saint-Etienne.
Denis Bouanga, l'ailier de l'AS Saint-Etienne.

Auteur d'une très belle entrée en jeu puisqu'auteur de l'ouverture du score et impliqué sur l'égalisation à deux buts partout, Denis Bouanga n'a pu empêcher l'AS Saint-Etienne de s'incliner sur le fil face au Paris Saint-Germain (3-2, analyse et notes), hier après-midi. Logiquement, au sortir de cette défaite rageante concédée dans le cadre de la 33ème journée de Ligue 1, l'ailier gabonais (26 ans, 7 buts et 2 passes décisives en 32 matches de championnat cette saison) avait bien du mal à cacher sa déception devant les caméras du site officiel.

"C'est difficile, on mène au score et on se fait rejoindre, jusqu'à ce qu'ils gagnent. C'est un coup de massue à la fin. On se dit que l'on fait beaucoup d'efforts et qu'on n'est pas récompensés à la fin. Ça se joue sur des détails. Moi le premier, je suis trop naïf, je pensais qu'il allait aller à gauche et sur le centre il gagne le duel et ça nous fait défaut", a reconnu le numéro 20 des Verts. "Face à des équipes comme le Paris Saint-Germain, on le paie cash. On a fait un bon match malgré la possession de balle, on aurait pu mieux jouer certains coups. On met tout de même deux buts. Mais on se fait avoir à la fin. Le sentiment est mitigé. Il y a de la déception mais aussi la satisfaction d'avoir accroché le Paris Saint-Germain", a-t-il conclu.