ASSE

Le bilan des joueurs prêtés

Commentaire(s)
Neal Maupay (ASSE) cartonne sous les couleurs de Brest (Ligue 2).
Neal Maupay (ASSE) cartonne sous les couleurs de Brest (Ligue 2).

Trois joueurs sont prêtés - sans option d'achat - par l'ASSE cette saison. En cette semaine de trêve internationale, zooms sur les performances de Neal Maupay (Brest), Dylan Saint-Louis (Stade Lavallois) et Jonathan Bamba (Saint-Trond), qui connaissent des fortunes diverses sous leurs couleurs provisoires.

Au rayon des satisfactions, Neal Maupay (20 ans). Sous contrat jusqu'en 2019 chez les Verts, mais quatrième avant-centre dans la hiérarchie de Christophe Galtier (derrière Robert Beric, Alexander Söderlund et Nolan Roux), l'attaquant est parti chercher du temps de jeu à l'étage inférieur. Force est de constater que l'ancien joueur de Nice s'épanouit en Bretagne, à Brest : "Jean-Marc Furlan est un entraîneur qui prône le jeu offensif. C'est aussi un homme qui échange, qui parle beaucoup. J'adhère totalement à son discours. J'évolue à mon poste, en pointe, je m'y sens bien, à l'aise dans ce rôle", déclarait le natif de Versailles il y a quelques semaines. Un épanouissement qui se traduit en statistiques. En effet, Neal Maupay, meilleur réalisateur de Ligue 2, enchaîne les prestations de qualité (14 matches) et empile les buts (8). Point négatif, il récolte un peu trop de cartons aussi (3 jaunes). Un prêt gagnant-gagnant puisque Brest occupe le trône de la Ligue 2 (28 points) après 14 journées.

Également prêté en Ligue 2, au Stade Lavallois, Dylan Saint-Louis (21 ans) est moins à la fête. Tout du moins en terme de résultats. Sa formation, qui vient de limoger Denis Zanko pour le remplacer par Marco Simone, pointe à une peu reluisante 18ème place au classement. Avec 11 points au compteur, les Tangos ne sont pas encore largués, mais il faudra que le technicien italien impulse un nouvel état d'esprit aux joueurs mayennais. Pour se faire, il pourra compter sur un "DSL" plutôt bon et appliqué. Auteur de 9 matches (neuf titularisations), l'attaquant, sous contrat jusqu'au 30 Juin 2018 dans le Forez, en est déjà à 4 buts marqués. En somme, une des rares satisfactions lavalloises de ce premier tiers de saison.

Passons désormais au cas Jonathan Bamba (20 ans), a priori le plus gros talent des trois. Depuis cet été, l'ailier évolue en Belgique sous les couleurs de Saint-Trond, où il dispose d'un temps de jeu assez conséquent. En neuf matches disputés toutes compétitions confondues (643 minutes), il a inscrit trois réalisations et prend de l'importance dans le collectif du club du plat pays. Malheureusement, et à l'instar de Dylan Saint-Louis, il doit composer avec une formation qui peine à décoller des tréfonds du classement (15ème sur 16, 10 points glanés en 14 matches avec seulement 2 victoires). Une donnée qui, si l'on cherche du positif, devrait faire progresser mentalement l'international U20. En contrat avec les Verts jusqu'en 2018, ce prêt semble donc être porteur d'espoirs. Au moins d'un point de vue personnel.