ASSE

Le prince cambodgien Norodom Ravichak dévoile ses plans pour les Verts

L'AS Saint-Etienne est en vente.
L'AS Saint-Etienne est en vente.

Dans une interview exclusive accordée à RFI, Norodom Ravichak, prince cambodgien, a confirmé sa volonté de racheter l'AS Saint-Etienne. Déterminé à lever certains malentendus, l'homme d'affaires a également dévoilé son projet pour le club ligérien.

Dernier candidat connu à la reprise de l'AS Saint-Etienne, qui pointe actuellement à la dix-neuvième place du classement de la Ligue 1, Norodom Ravichak, le prince héritier du Cambodge, a accordé un entretien à nos confrères de RFI ce mardi. L'occasion pour l'homme d'affaires cambodgien, qui aurait déposé sa lettre de garantie bancaire de 100 millions d'euros vendredi dernier, de détailler son projet pour le club ligérien. Auprès de nos confrères, Norodom Ravichak a tout d'abord confirmé sa ferme intention de prendre les rênes de la formation du Forez. "Il est exact que je me suis porté officiellement candidat à la reprise de l’AS Saint-Etienne", a-t-il lancé en préambule de son intervention, avant d'expliquer le choix Saint-Etienne.

"J’amène avec moi des partenaires solides"

"Je suis passionné par le football et j’ai grandi en m’enthousiasmant pour le championnat français et, bien sûr, pour l’équipe de France. C’est ainsi que j’ai toujours eu une affection particulière pour l’ASSE, qui occupe une place à part parmi les très grands clubs de l’Hexagone. Grâce à mes divers réseaux d’affaires, j’ai pu rencontrer des personnalités du monde du football et, de fil en aiguille, prendre connaissance du projet de vente de l’ASSE il y a quelques mois", a-t-il révélé, et d'étayer ensuite ses propos. "Mon but aujourd’hui est de prendre soin de Saint-Étienne et de tous ceux qui œuvrent pour que ce club retrouve la place qui est la sienne dans le football français et européen. J’amène avec moi des partenaires solides que je présenterai le moment venu", a-t-il ainsi ajouté.

"Je souhaite m’investir à long terme et prendre soin de l’ASSE"

Norodom Ravichak a par ailleurs tenu à préciser qu'il n'était pas là pour réaliser "une opération financière" mais que son objectif était bel et bien d'aider l'ASSE à retrouver les sommets du football français. "Je ne viens pas pour réaliser une opération financière. Je souhaite m’investir à long terme et prendre soin de l’ASSE. Si nous nous entendons, j’apporterai des moyens suffisants pour réaliser ces ambitions et permettre à Saint-Étienne de retrouver sa splendeur", a-t-il assuré. "Au-delà, je souhaite aussi promouvoir le football français et la Ligue 1 en Asie en mettant l’ASSE en avant. Je pense notamment à développer des académies, point fort de l’ASSE, dans mon pays le Cambodge et dans d’autres pays du continent asiatique. Ce faisant, nous contribuerons en outre à promouvoir la ville de Saint-Étienne et sa région à l’étranger. Mon ambition pour Saint-Étienne est nationale et internationale", a conclu le prince héritier du Cambodge.