Coronavirus

L1 : les joueurs ne veulent pas reprendre !

Commentaire(s)

Alors que la Ligue espère toujours boucler la saison, les joueurs sont majoritairement opposés à une reprise. C'est ce qu'explique leur syndicat, l'UNFP, dans un communiqué ce lundi.

Si ça ne tenait qu'à eux, la saison serait terminée. Les joueurs de Ligue 1 et de Ligue 2 sont opposés à une reprise des championnats dans le contexte actuel et aux conditions proposées par les instances, notamment en termes de calendrier. C'est ce qui est expliqué dans un communiqué de leur syndicat, l'UNFP (union nationale des footballeurs professionnels), qui publie les résultats d'un sondage réalisé auprès d'un panel de 1 000 professionnels de L1 et L2. "Les trois-quarts des joueurs redoutent une blessure en cas de reprise et craignent un risque de propagation du virus", écrit l'UNFP. "Une majorité de joueurs se dit prête à ne pas reprendre dans les conditions sanitaires actuelles."

"D’une part, le risque lié à la propagation sur le territoire du virus est inévitable même dans des stades à huis clos, même avec des dispositifs « barrière », les championnats se déroulant sur l’ensemble du territoire national métropolitain", explique le syndicat. "D’autre part, faire jouer des matchs à enjeu à des sportifs peu athlétisés les expose fortement à une blessure, qui pourrait déstabiliser une saison et un club et compromettre des carrières. D’autant que la saison suivante reprendrait dans la foulée sur une cadence quasi infernale avec en point d’orgue, l’Euro prévu à l’été 2021."

La LFP veut boucler la saison entre mi-juin et fin juillet

L'UNFP laisse cependant la porte ouverte à une reprise, mais sous plusieurs conditions. "Sans l’apport de précisions de la part des autorités et d’une réflexion collective de toute la filière pour permettre de remplir l’ensemble des conditions préalables, un retour à la compétition semble à ce stade difficilement envisageable. En revanche, si dans les jours qui viennent tous les doutes pouvaient être levés pour permettre une reprise dans les meilleures conditions, l’UNFP ne s’y opposera évidemment pas. Elle reste, comme depuis le début des réflexions, impliquée et à la disposition de l’ensemble des groupes de travail mis en place par la LFP afin d’analyser les différentes options pour sortir de cette crise." Pour l'heure, la LFP envisage de faire reprendre le championnat de France le 17 juin pour arriver à boucler la saison le 25 juillet.