Gazélec Ajaccio

Laurey s'incline devant la supériorité des Verts

Commentaire(s)
THierry Laurey et le GFC Ajaccio veulent encore croire au maintien dans l'élite.
THierry Laurey et le GFC Ajaccio veulent encore croire au maintien dans l'élite.

Hier soir, à Ange-Casanova, le Gazélec Ajaccio s'est logiquement incliné face à l'ASSE (0-2), dans le cadre de la 32ème journée de Ligue 1. En conférence de presse d'après-match, Thierry Laurey, l'entraîneur des Gaziers, reconnaissait la supériorité des Verts : "On s'attendait à un match difficile face à une autre grosse cylindrée du championnat. Sur la première mi-temps, je n'ai pas grand-chose à reprocher à mes joueurs. Ils ont fait l'entame parfaite et auraient sans doute marqué sans un grand gardien en face. A partir du moment où on encaisse le premier but, la physionomie a changé. Il a fallu courir après le score et c'est une phase difficile que l'on ne maîtrise pas très bien. En face, on a buté sur une équipe stéphanoise très bien organisée et cela nous a rendu la tâche encore plus délicate", a-t-il reconnu.

Pour le technicien des Corses, malgré cette défaite, ses joueurs ont tout donné et sont simplement tombés sur plus forts qu'eux. Mais le GFCA ne compte pas lâcher et fera tout pour arracher un maintien que peu d'observateurs envisageaient à l'entame de la saison : "À 2-0, peu après le retour des vestiaires, il y a eu un sentiment d'impuissance. Je ne reproche rien aux joueurs, ils ont fait avec leurs moyens face à une équipe qui nous était supérieure. Il reste 6 matchs et au risque de me répéter, on est 18es à égalité avec Reims qui nous précède à la différence de buts. Tout le monde nous donnait 20es en début de saison, nous on aurait signés pour être 18es au coude-à-coude à 6 journées de la fin. On ne se voile pas la face, on sait que ce sera très difficile, mais on va faire le maximum pour assurer notre maintien", a-t-il conclu devant les médias.