L1

Deux Stéphanois dans l'équipe-type de la saison !

Commentaire(s)

La saison 2014-2015 de Ligue 1 vient de fermer ses portes et livrer son verdict. L'occasion pour la rédaction de MadeinFOOT de distribuer ses bons points en délivrant son équipe-type de l'exercice achevé.

L'équipe-type de la saison

Stéphane Ruffier (ASSE) : Quatrième (et dernière ?) saison chez les Verts pour Stéphane Ruffier, qui ne cesse de progresser et de gagner en maturité. Excepté un match catastrophique au Parc des Princes en début de saison (5-0), l'international tricolore a peut-être réalisé l'une des plus belles saisons de sa carrière. Ce n'est pas pour rien que l'ASSE possède la deuxième meilleure défense de France.

Christophe Jallet (OL) : Il est LE bon coup du dernier mercato estival. À peine arrivé du côté de Gerland, Christophe Jallet a immédiatement su se fondre dans l'effectif d'Hubert Fournier. Tout comme l'éclosion de tout jeunes talents (voir plus bas), son expérience a joué un grand rôle dans l'excellente saison lyonnaise.

Loïc Perrin (ASSE) : Les pensionnaires de Geoffroy-Guichard ont eu chaud, cet hiver, en apprenant qu'Arsenal avait un oeil sur les performances de Loïc Perrin. Le défenseur et capitaine des Verts, qui est finalement resté dans le Forez, a achevé une saison quasi-parfaite et reste bien évidemment un candidat crédible aux places pour le prochain Euro avec les Bleus.

Aymen Abdennour (AS Monaco) : Il symbolise à lui-seul le formidable parcours de l'AS Monaco sur cette deuxième partie de saison. Peu utilisé jusqu'à cet hiver, l'international tunisien a su élever son niveau de jeu pour s'imposer au sein de la formation de Leonardo Jardim. Prolongé jusqu'en 2019 en mars dernier, il devrait poursuivre sa progression dans l'Hexagone. Pour le plus grand plaisir des supporters Rouge-et-Blanc.

Maxwell (PSG) : Rarement mis en lumière, le brésilien est pourtant un maillon essentiel de l'effectif parisien. Toujours aussi solide défensivement, il ne manque jamais d'apporter une solution dans son couloir gauche en phase offensive, ce qui l'a d'ailleurs amené à faire trembler les filets par trois fois, cette saison. En attendant, Lucas Digne continue à ronger son frein.

Jérémy Toulalan (AS Monaco) : Malgré quelques pépins physiques ayant rythmé sa saison, Jérémy Toulalan a de nouveau su maintenir un niveau de performance digne de son talent et de sa carrière. Son sens du placement et sa vision du jeu en font l'un des joueurs les plus rodés de notre championnat et devrait l'être encore jusqu'en 2017, date de la fin de son nouveau contrat (signé au mois d'avril).

Marco Verratti (PSG) : L'ancienne pépite de Pescara a franchi un nouveau cap, cette saison. Et il ne suffit pas de remarquer l'ouverture de son compteur but avec le PSG pour dresser un tel constat. Aussi précieux dans la récupération du ballon que créatif dans son utilisation, le petit italien s'impose comme l'un des meilleurs joueurs de la Ligue 1.

Javier Pastore (PSG) : Première saison pleine pour l'argentin au PSG, et quelle saison ! Buteur, passeur, créateur, l'ancien Palermitain a enfin montré toute l'étendue de son talent sur les pelouses de l'Hexagone et justifié le montant astronomique qu'avaient déboursé ses dirigeants en 2011 (42 M€). Souvent placé en soutien de deux attaquants, il offre une alternative crédible au système en 4-3-3 de Laurent Blanc.

Dimitri Payet (OM) : Comment ne pas citer Dimitri Payet parmi les onze meilleurs joueurs de cet exercice ? Placé sur la liste des transferts il y a tout juste un an, le meneur de jeu Marseillais a prouvé à sa direction qu'il avait largement le niveau pour s'imposer à l'OM. Mieux, il a été le principal animateur du jeu alléchant proposé par les hommes de Marcelo Bielsa tout au long de la saison.

Nabil Fekir (OL) : Élu meilleur espoir de la saison lors des trophées UNFP, l'attaquant franco-algérien de l'OL aurait même pu prétendre à mieux, tant ses performances ont marqué ces dix mois de compétition. Malgré son jeune âge et quelques remous en coulisses (choix de sa sélection nationale, changement d'agent...), Fekir a su conserver une remarquable régularité dans ses prestations.

Alexandre Lacazette (OL) : Meilleur buteur du championnat avec 27 réalisations, Alexandre Lacazette a incontestablement pris une nouvelle dimension, et les convoitises dont il fait l'objet ne sauront d'ailleurs que le confirmer. Le duo de feu qu'il a formé avec Nabil Fekir (voir plus haut) a mené l'OL vers des sommets continentaux qu'il n'avait plus connu depuis 2012. Reste à savoir s'ils seront franchis avec lui, la saison prochaine...

Le banc de touche : Danijel Subasic (AS Monaco) ; Mariano (Girondins) ; Marquinhos (PSG) ; Maxime Gonalons (OL) ; Blaise Matuidi (PSG) ; Morgan Sanson (MHSC) ; Max-Alain Gradel (ASSE) ; André-Pierre Gignac (OM).

Sondage : Êtes -vous d'accord avec cette équipe-type ?