Infos

Simeone proposé sur le Rocher, Ranieri veut y rester, Bielsa a déjà des idées...

Commentaire(s)

Comme chaque soir, retrouvez un condensé de l'actualité footballistique de l'après-midi.

Diego Simeone aurait été proposé à Monaco...

Comme nous l'évoquions il y a quelques jours, Claudio Ranieri pourrait être remercié à la fin de la saison, malgré un bilan très positif à la tête de l'AS Monaco.

D'ailleurs, le club du Rocher envisagerait déjà plusieurs pistes pour remplacer l'entraîneur transalpin, dont celle menant à Diego Simeone. Actuellement en poste à l'Atlético Madrid, ce dernier aurait effectivement été proposé aux dirigeants monégasques par le plus célèbre des agents de joueurs ; Jorge Mendes.

Rappelons tout de même que l'entraîneur madrilène est sous contrat jusqu'en 2017 avec les Colchoneros.

...mais Claudio Ranieri ne compte pas s'arrêter là !

Les rumeurs vont bon train, dernièrement, concernant un éventuel départ de Claudio Ranieri à Monaco. Pourtant, le technicien transalpin semble totalement imperméable à ces rumeurs et assure ne pas avoir l'intention de quitter l'ASM à l'issue de la saison.

"Aucun entraîneur ne doit venir. L'année dernière, aucun entraîneur ne voulait venir, seulement moi", rappelait-il dans des propos relayés par RMC. "J'ai confiance en mon président (Dmitri Rybolovlev, NDLR), donc mon président va croire en moi."

Kurzawa absent 3 semaines

Alors qu'il revenait à peine de blessure, Layvin Kurzawa a rechuté, samedi, à Rennes. Victime d'une réactivation de sa cicatrice musculaire, le latéral gauche monégasque a été contraint de céder sa place peu après la demi-heure de jeu.

Il pourrait également manquer une éventuelle finale de Coupe de France, prévue le 3 mai prochain, puisque le staff médical de l'ASM lui a prédit une absence d'environ 3 semaines.

Bielsa prépare son mercato...

S'il ne devrait plus tarder à donner sa réponse quant à son éventuel signature avec l'Olympique de Marseille, Marcelo Bielsa aurait d'ores et déjà commencé à plancher sur le prochain mercato estival.

La presse chilienne annonce en effet qu'El Loco aurait déjà inscrit plusieurs noms sur ses tablettes, dont ceux du chilien Matias Fernandez (27 ans) et du français Aymeric Laporte (19 ans), évoluant respectivement à la Fiorentina et à l'Athletic Bilbao.

...et fait attendre les Marseillais !

Nous vous annoncions ce matin que Marcelo Bielsa donnerait sa réponse ce mardi concernant son éventuelle arrivée sur la Canebière la saison prochaine, mais c'était sans compter sur les informations dévoilées cet après-midi par Vincent Labrune.

Le président Olympien vient en effet d'annoncer à nos confrères de L'Equipe que la réponse de l'argentin n'interviendra qu'en fin de semaine. Les supporters Marseillais devront donc attendre...

Trémoulinas accepterait de rester, mais...

Arrivé en prêt dans le Forez, cet hiver, en provenance du Dynamo Kiev, Benoît Trémoulinas y a tout de suite convaincu joueurs, supporters et dirigeants de l'AS Saint-Etienne. A tel point que le club pourrait décider de lever l'option d'achat de 4 millions d'euros demandés par le club ukrainien, et ce malgré les 200 000 euros mensuels perçus par l'ancien Bordelais à Kiev (l'ASSE a adopté depuis plusieurs saison un salary cap fixé à 90 000 euros mensuels). Interrogé à ce sujet par But ! Saint-Etienne, l'international français attend des efforts de la part de ses dirigeants.

"Il faudra voir avec le président directement. Est-ce qu’il compte sur moi ? Est-ce qu’il est prêt à faire des efforts ? Aujourd’hui, il y a un transfert mais aussi un salaire à payer", rappelle le latéral gauche des Verts. "Même si je suis prêt à consentir à des efforts comme je l’ai fait en arrivant ici, j’attends aussi que le club fasse aussi des efforts pour que ce soit du donnant-donnant. On verra bien."

Thiago Silva défend mieux Laurent Blanc que les cages parisiennes

Défaits contre Chelsea puis à nouveau contre l'Olympique Lyonnais, les joueurs du Paris Saint-Germain ont "innovés". En effet, pour la première fois de la saison, le club Champion de France en titre a concédé deux défaites d'affilée. Sujets à certaines critiques suite à ces deux déconvenues, l'entraîneur parisien, Laurent Blanc, peut compter sur divers soutiens. Après Jean-Michel Larqué et Jérémie Janot, c'est au tour du défenseur international brésilien, Thiago Silva, de monter au créneau pour défendre l'ancien sélectionneur de l'équipe de France.

"Le groupe a toujours soutenu l'entraîneur. Ce n'est pas parce qu'il y a ces deux défaites qu'il faut le crucifier. Bien au contraire. C'est un coach qui te motive dans les moments difficiles comme celui-ci", a déclaré le défenseur auriverde.